Publicité
Publicité

Arrivé au Paris Saint-Germain en 2015 lors du mercato d'été, Kevin #Trapp devait devenir le grand gardien tant désiré par le club. En concurrence avec Salvatore Sirigu, le portier était un titulaire indiscutable aux yeux de Laurent Blanc. Pourtant, sa première saison à Paris avait été ternie par de nombreuses boulettes, dont une en Ligue des Champions face au Real Madrid qui avait coûté la première place du groupe. En interne, il se disait que sa relation avec Sirigu était désastreuse et qu'elle ne mettait pas l'Allemand dans les meilleurs conditions au #PSG. Enfin débarrassé de l'Italien la saison suivante, d'autres complications se sont néanmoins présentées avec un changement d'entraîneur et le retour de prêt d'Alphonse Areola.

Publicité

Kevin Trapp désormais deuxième gardien

Avec Unai Emery, la hiérarchie des gardien a été le gros bémol la saison dernière. Si Areola avait la préférence de son entraîneur en début de saison, l'Espagnol avait finalement décidé de réinstaller Trapp. Emery n'a jamais vraiment décidé qui, des deux, était à ses yeux le numéro 1 et cela a clairement joué dans l'esprits des deux joueurs. Cette saison, Unai Emery semble avoir choisi de mettre le Français dans les cages parisiennes, avec succès pour le moment malgré quelques frayeurs comme à Metz. Le match face au Bayern Munich a d'ailleurs confirmé la bonne forme du "titi parisien" depuis un mois. Cantonné au banc, Kevin Trapp prend son mal en patience mais avec l'intérêt grandissant du Borussia Dortmund [VIDEO] révélé par Le Parisien, un départ pourrait être à l'étude lors de ce mercato d'hiver.

Publicité

Une vente qui pourrait faire l'affaire du PSG, le club devant obligatoirement dégraisser avant l'été prochain [VIDEO].

Il veut rester au PSG

Mais selon le média allemand Bild, l'ancien de Franfort n'a aucunement l'intention de quitter le PSG au mois de janvier. Au contraire, il souhaiterait continuer à se battre afin de récupérer sa place de titulaire, comme cela avait été le cas l'an dernier. Un choix tout à son honneur mais qui reste, malgré tout, très risqué à quelques mois de la Coupe du Monde en Russie. Pour le moment, Kevin Trapp est le quatrième gardien dans l'esprit de son sélectionneur Joachim Löw derrière Manuel Neuer, Andre ter-Stegen et Bernd Leno. Ce qui signifie qu'à 27 ans, le natif de Merzig ne disputerait pas le Mondial, lui qui n'a encore jamais pris part à une compétition internationale. Et à moins d'avoir du temps d'ici le mois de mai, cette situation n'est pas prête à changer. #Mercato PSG