Publicité
Publicité

Son talent laissait présager une immense carrière, à la manière d'un Angel Di Maria. Mais force est de constater que six ans après son arrivée au #PSG, Javier #Pastore en est toujours au même point, à devoir se battre pour une place de titulaire. La faute non pas à ses qualités, qui sont indiscutables, mais plutôt à son physique. Depuis 2011, il a plus été abonné à l'infirmerie qu'au terrain. Une énorme frustration pour les supporters et surtout pour le club qui a déboursé 42 millions d'euros pour l'arracher à Palerme.

Un voyage à Madrid pour se soigner

Quand on analyse les absences du meneur de jeu, le chiffre fait froid dans le dos.

Publicité

Au total, il a raté l'équivalent de deux saisons de Ligue 1 complètes ! Et cela ne s'est pas arrangé ces derniers temps puisque l'Argentin n'a plus foulé une pelouse depuis le 25 août dernier, soit quasiment deux mois. Encore et toujours depuis deux ans, ce sont ses mollets qui sont touchés. À la vue de cette nouvelle blessure, le PSG avait pris une décision radicale, envoyer le joueur à l'étranger chez un spécialiste. Un temps évoqué, la Chine, qui n'avait pas la préférence de Pastore [VIDEO], a finalement laissé place à l'Espagne et sa capitale, Madrid. En terres ibériques, le milieu de terrain a suivi un traitement pendant une dizaine de jours. Au cours de cette période, des soins lui ont été prodigués trois fois par jour par un spécialiste en biomécanique, science qui a pour but d’étudier principalement le mouvement du corps humain et son interaction avec le milieu dans lequel il évolue.

Publicité

Selon L'Equipe, Javier Pastore serait rentré très récemment d'Espagne avec une excellente nouvelle.

Des mollets enfin guéris pour Javier Pastore

Depuis sa reprise de l'entraînement avec le reste de ses partenaires en début de semaine, "El Flaco" ne ressentirait plus aucune douleur dans ses mollets. Même s'il faudra attendre avant d'être catégorique, ces dix jours à Madrid lui ont fait le plus grand bien et il pourrait donc être dans le groupe samedi pour le déplacement à Dijon. Et s'il ne rechute pas d'ici là, sa présence pour le Classique face à l'OM dimanche 22 octobre devrait être assuré. L'an passé, il avait brillé au Vélodrome avec notamment une passe décisive et quelques gestes de génie.

Un retour en forme de Javier Pastore pourrait encore plus compliquer la tâche d'Unai Emery, lui qui est confronté à des problèmes de riches [VIDEO]avec un tel effectif. Dans un milieu à trois, en position de meneur de jeu ou même sur un côté, la polyvalence de Pastore reste néanmoins un luxe pour le PSG lorsqu'il est en pleine possession de ses moyens.