Publicité
Publicité
3

Entre #Neymar et L'Equipe c'est le début d'un conflit qui semblait poindre le bout de son nez depuis un moment. Hier soir en conférence de #Presse, l'attaquant a totalement craqué [VIDEO] lorsque des journalistes (notamment brésiliens) l'ont interrogé sur son mal-être à Paris. Cela fait plusieurs semaines que la presse relaie des informations faisant état de nombreux différents entre la recrue star de l'été au PSG [VIDEO] et les méthodes de son coach espagnol Unai Emery.

Beaucoup moins performant que lors des ses premières sorties, l'Auriverde semble soucieux et à fleur de peau sur les terrains comme en dehors à l'image de sa sortie d'hier soir ou de son expulsion lors du Classico.

Publicité

Bien que son coach en sélection ait pris sa défense, le quotidien sportif le plus vendu en France ne compte pas se laisser faire par les accusations régulières de diffamation dont il fait l'objet de la part du clan Neymar. La réponse du journal ne s'est donc pas fait attendre.

Le torchon brûle entre Neymar et L'Equipe

Rien ne va plus désormais entre le footballeur et la direction du journal sportif. Visiblement ému lors de la conférence de presse d'après match entre le Japon et le Brésil, Neymar n'a pas supporté les questions des journalistes sur sa situation parisienne. Ainsi, après que son coach Tite soit intervenu, la star a préféré quitter la conférence avec fracas ajoutant alors à la situation dramatique de l'instant.

Cette attitude a suscité de vives réactions de la part des défenseurs et supporters du prétendant au Ballon d'or qui ont majoritairement pris sa défense et dénoncé le travail des journalistes sportifs. Dépité par ce retournement de situation, le journal L'Equipe a donc souhaiter réagir et évoquer son incompréhension.

Publicité

PSG : l'attitude de Neymar choque la presse

"On invente des histoires’ a affirmé hier Neymar, sans dire quelles seraient ces affabulations. Une forme de démenti global, suffisamment imprécis pour ne pas s’exposer à la limpidité des faits eux-mêmes. L’Équipe, évidemment, maintient ses informations", s'est aujourd'hui justifiée la direction du journal. Cette affaire semble loin d'être arrivée à son terme et pose la question fondamentale de la liberté de la presse. Les qualités des journalistes ne sont pas à remettre en cause et comme tout être, chacun peut avoir le droit à l'erreur. Toutefois l'étonnante concordance sur les faits des divers médias attachés à l'univers du football et surtout la réaction épidermique du joueur, laissent a penser qu'il pourrait y avoir une forte part de vérité dans les informations qui font état de la période compliquée que traverse Neymar.