Publicité
Publicité

L'OM n'aura pas fait le déplacement pour rien en Moselle... Les Marseillais se sont imposés sans douleur sur la pelouse du FC Metz (3-0) mercredi 29 novembre, lors de la 15ème journée de #Ligue 1. Sans prendre en compte l'Europa League, que les hommes de Rudi Garcia se refusent à jouer, l'Olympique de Marseille [VIDEO] fait preuve d'une étonnante justesse et d'une précieuse régularité qui lui permet en ce milieu de semaine de grimper à la deuxième marche du podium du championnat, et de devenir le dauphin des Parisiens. Les Olympiens profitent même des faux pas de l'ensemble des concurrents directs (le #PSG n'est pas un concurrent, sur le plan comptable du moins) pour creuser un petit écart, inespéré en début de saison.

Publicité

Vraiment, ce fut une belle soirée pour Marseille. Enfin... nous voyons tout de même une ombre au tableau.

L'OM ? Seule équipe à suivre le rythme infernal du PSG

Grâce à sa victoire à Saint-Symphorien 3-0, avec des butes signés Florian Thauvin, Luiz Gustavo, et Lucas Ocampos, les Marseillais viennent d'enchaîner une dixième rencontre consécutive sans défaite. Une remarquable performance qui, pour les détracteurs, n'en tient pas à la chance, mais à une véritable ambition collective retrouvée, qui se traduit par des résultats logiques.

Une statistique simple mais frappante, l'OM est le seul club de Ligue 1, avec le PSG [VIDEO], à être invaincu sur les dix derniers matchs disputés en championnat. Depuis la 6ème journée, Marseille a gagné 7 fois, et fait 3 résultats nuls (26 points).

Publicité

Le PSG fait à peine mieux, avec 8 succès et 2 nuls (24 mois). Le FC Nantes, avec ses 6 victoires, son nul et ses 3 revers, paraît bien loin (19 points). Il va s'en dire qu'à ce rythme, l'OM pourrait s'inscrire non plus en candidat crédible pour le podium, mais en véritable favori pour cette seconde place. Et avant la trêve hivernale, le calendrier des Olympiens n'est pas si défavorable par rapport aux poursuivants (Saint-Etienne est en souffrance, Rennes va mieux mais est encore convalescent, et Troyes est un obstacle franchissable). Le gros morceau : ce sera l'OL ! La rencontre aura lieu au Groupama Stadium, le 17 décembre prochain.

Il est où Mitroglou, il est où ?

C'est le gros point noir inscrit sur le tableau recouvert de bonnes notes de l'OM actuel.

Même lorsque son équipe marche sur son adversaire, Konstantinos Mitroglou erre comme une âme en peine. Le Grec aura même eu droit à son duel, qu'il aura lamentablement perdu face au portier messin Kawashima, d'une frappe en force qui ne respire pas la confiance.

Publicité

L'ancien de Benfica n'a toujours rien prouvé, et il serait temps pour la direction du club de prendre conscience -publiquement, car elle a bien compris- de l'erreur de casting qu'a été le recrutement semi-hasardeux du natif de Kavala.

Le problème est que ni Valère Germain, ni Clinton Njie ne paraissent plus convaincants lorsqu'ils ont un peu de temps de jeu. Alors quelles solutions s'offrent à Rudi Garcia ? Après tout, peut-il se dire que l'équipe tourne plutôt bien sans véritablement influence des buteurs, et s'en contenter ? A terme, cette situation deviendra forcément problématique. Florian Thauvin et Luiz Gustavo portent l'OM. Mais si les deux joueurs venaient à manquer le temps d'un ou deux matchs ? L'équipe serait-elle aussi dangereuse ? On en doute fortement.

Quoi qu'il en soit, après 15 journées de Ligue 1, l'OM rassure les observatoires et surtout, son public fidèle. Ils étaient encore nombreux à faire le déplacement en Moselle, et ils étaient bruyants, derrière leur équipe, comme toujours.

Le top 10 de la Ligue 1 :

1- PSG (41 points, +37)

2- OM (31 points, +13)

3- OL (29 points, +21)

4- AS Monaco (29 points, +20)

5- FC Nantes (26 points, -1)

6- SM Caen (23 points, -4)

7- Montpellier HSC (21 points, +4)

8- Stade Rennais (21 points, +0)

9- Amiens SC (21 points, +0)

10- Bordeaux (20 points, +0)