Publicité
Publicité

Le #PSG a poursuivi sa balade en #Ligue des champions. Après trois succès en autant de matches, #Paris recevait Anderlecht au Parc des Princes avec la possibilité de se qualifier pour les 8èmes de finale. Pour ce rendez-vous, Unai Emery avait choisi de faire dans le classique, faisant notamment confiance au trio Cavani-Mbappé-Neymar sur le front de l'attaque. Face à une formation belge toujours bloqué à zéro point dans cette Ligue des champions, le PSG se montre dominateur mais doit attendre la demi-heure de jeu et l'ouverture du score signée Marco Verratti pour prendre l'avantage au tableau d'affichage. Bien servi par Kylian Mbappé, le petit italien a donc idéalement lancé son équipe, qui a ensuite pu dérouler.

Publicité

Juste avant la pause, c'est Neymar [VIDEO] qui inscrit le but du break, permettant à Paris de rentrer tranquillement aux vestiaires en menant 2-0. Le Brésilien est de nouveau à la manœuvre peu après la pause pour servir Layvin Kurzawa [VIDEO] pour le but du 3-0. Très critiqué et chahuté par le public du Parc des Princes, le défenseur français n'a alors pas manqué de célébrer son but avec un doigt sur la bouche... Un Kurzawa en feu ce mardi soir avec deux nouveaux buts au compteur, l'international français signant ainsi le premier triplé de sa carrière en Ligue des champions. L'ancien monégasque est même devenu le premier défenseur à inscrire un triplé dans l'histoire de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Une belle manière pour le PSG de célébrer sa qualification. Avec 12 points, 17 buts marqués et toujours aucun encaissé en quatre rencontres, Paris réalise pour le moment un parcours parfait qui impressionne ses concurrents sur la scène européenne, puisque le Paris Saint-Germain est le premier club cette saison à s'être qualifié pour la suite de la compétition.

Publicité

Le PSG vise désormais la première place du groupe

« Tout le monde peut être content ce soir. On a gagné 5-0, on a fait un beau match devant nos supporters, à nous de continuer comme ça », a souligné le héros du soir, Layvin Kurzawa. Même discours de satisfaction pour le premier buteur, Marco Verratti, au micro de beIN SPORTS. « Je suis très content pour l'équipe, on a réalisé une grande performance. C'est une belle victoire d'équipe ». Quant au Nasser Al-Khelaïfi, il se dit évidemment satisfait. Mais le président du Paris Saint-Germain voit plus loin pour son équipe. « C'était très important de gagner aujourd'hui. Avec cinq buts, c'est très bien pour la confiance. On est déjà qualifiés (pour les 8es de finale), mais le plus important, c'est de finir premier du groupe. C'est notre objectif ». Avec trois points d'avance sur le Bayern Munich, le PSG est incontestablement en position de force pour terminer en tête du groupe B. Le 22 novembre prochain, Paris reçoit le Celtic Glasgow au Parc des Princes.

Publicité

S'il s'impose, le leader de la Ligue 1 comptera alors au moins trois points d'avance et un goal-average largement favorable sur le Bayern Munich avant de se rendre à l'Allianz Arena pour le sixième et dernier match de cette phrase de groupe. Autant dire que la première place tend les bras au Paris Saint-Germain. Si elle n'est pas gage d'un huitième de finale aisé, cette première position pourrait par exemple permettre au PSG d'éviter le FC Barcelone, comme cela avait été le cas l'an dernier, avec le résultat que l'on connaît. En l'état actuel des choses, Paris pourrait bien tomber (Shakthar Donetsk, FC Bâle, Red Bull Leipzig, Spartak Moscou)... ou mal tomber (Tottenham, Chelsea, Juventus Turin). Mais après tout, prétendre gagner la Ligue des champions, c'est aussi prétendre être en mesure de gagner contre n'importe qui.