Publicité
Publicité

C'est par un communiqué court et limpide publié sur son site officiel ce 22 novembre 2017 que la direction du #LOSC a annoncé vouloir se séparer de son entraîneur, Marcelo Bielsa [VIDEO] : "Le LOSC a décidé ce jour de suspendre momentanément Monsieur Marcelo #Bielsa de sa fonction d’entraîneur dans le cadre d’une procédure engagée par le club". Le coach argentin avait pris ses fonctions, rappelons-le, il y a seulement... six mois. Le club lillois avait annoncé l'arrivée du natif de Rosario il y a neuf mois. L'histoire d'amour n'aura donc franchi le cap de la demi-saison de collaboration. Une cellule technique a été intronisée pour prendre provisoirement en charge l'équipe professionnelle.

Publicité

On peut se demander si le LOSC prend réellement la bonne décision.

Bielsa : "Se va" déjà !

L'ancien entraîneur de l'Olympique de Marseille a surement fait des heureux du côté de la Canebière, les supporters de l'OM n'étant pas vraiment fiers à l'idée de voir leur gourou coacher une autre équipe de Ligue 1. Après avoir quitté de lui-même le club phocéen, #Marcelo Bielsa est cette fois écarté du second club qu'il dirige en France. Suspension provisoire en attendant un licenciement pour faute grave... bon. Après 13 journées de championnat, Lille occupe le 19e et avant-dernier rang du classement, avec un maigre bilan de 3 victoires, 3 nuls, et 7 défaites. Les Dogues pointent à 23 points du PSG [VIDEO], et à 11 points du FC Nantes (5e).

Si d'un point de vue purement comptable et au regard des ambitions lilloises on peut comprendre la suspension de Marcelo Bielsa, la décision pourrait faire plus de mal que de bien au club de Gérard Lopez.

Publicité

L'homme d'affaires luxembourgeois semble d'ailleurs plongé dans les plus grandes difficultés : montage financier délicat pour le rachat du club, retards de paiement, et maintenant : un changement d'entraîneur à venir.

Le coach éjecté alors que ça repartait, Luis Campos va superviser

Marcelo Bielsa vient d'être écarté alors que le LOSC retrouvait le goût de la victoire, et des bonnes performances. Depuis un mois, le club nordiste a décroché une qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue, et arraché 6 points sur 12 en Ligue 1, en cédant notamment face à l'OM après avoir pourtant dominé la rencontre. Bref, on a du mal à comprendre la décision de la direction lilloise, qui n'aura même pas attendu la trêve hivernale pour se séparer d'El Loco.

En attendant, le LOSC vient d'annoncer ce jeudi 23 novembre avoir constitué une cellule technique composée de Fernando Da Cruz (entraîneur adjoint), Joao Sacramento (superviseur des adversaires, protégé de Luis Campos), Benoît Delaval (préparateur physique) et Franck Mantaux (entraîneur des gardiens), immédiatement opérationnelle et qui dirigera provisoirement l'équipe première. C'est le conseiller sportif de Gérard Lopez, Luis Campos, qui supervisera la transition.