Publicité
Publicité
3

Le #Mercato d'hiver approche et avec lui toutes sortes de rumeurs de transferts. Habituellement calme, la période hivernale pourrait cette fois-ci réserver bien des surprises. Les grands clubs seraient prêts à opérer des ajustements majeurs. Pour le PSG [VIDEO] l'équation est simple, il faut vendre afin de rentrer dans les clous du fair-play financier. Angel Di Maria, Lucas ou encore Javier Pastore pourraient bien faire leur valises pour Noël afin de faire rentrer un peu d'argent dans les caisses de Nasser Al-Khelaïfi.

Mais si Paris se doit de céder quelques uns de ses meilleurs éléments, le club vice-champion de France prépare dans l'ombre son offensive pour la saison prochaine.

Publicité

Ainsi, selon les révélations de la presse espagnole, Paris cible deux profils issus de la Liga : le gardien de l'Atletico Jan Oblak et le milieu du Real Madrid [VIDEO] Toni Kroos.

PSG : Comment convaincre Kroos de venir ?

Chaque année au #PSG, l'enveloppe allouée aux transferts dépasse celle de beaucoup d'autres grands clubs européens. Les arrivées rocambolesques et bien calculées du brésilien Neymar et de l'international français Kylian Mbappé sont désormais un argument de poids pour convaincre les meilleurs joueurs de la planète de venir chausser les crampons du côté du Parc des Princes. Pourtant, sur les tablettes depuis quelques temps, un joueur résiste encore et toujours aux avances de la direction parisienne: l'allemand Toni Kroos.

Publicité

Si le salaire proposé n'est visiblement pas en cause, le PSG pourrait bien être tombé sur un os, c'est à dire un joueur avant tout intéressé par le challenge sportif.

La ligue trop faible pour Kroos

L'attractivité du PSG ne semble pas suffire à Kroos qui lors de la conférence de presse précédent le match face à l'équipe de France à Cologne, dénigre celle du championnat de France. "La Ligue 1 n’est pas mauvaise de base, mais c’est assez clair, tu sais qui gagne à la fin. Soit tu vas au PSG, soit tu ne vas pas là-bas".

Le message envoyé à la cellule de recrutement parisienne est on ne peut plus clair. Paris va devoir sortir les grands moyen et faire le paon pour attirer le champion du monde.

Publicité

Défendant un éthique du sport bien à lui, Toni Kroos est dans son attitude ce que l'on pourrait appeler un joueur à l'ancienne. Ces récentes déclarations auront néanmoins de quoi rassurer son coach Zinédine Zidane et l'ensemble des supporters du #Real Madrid qui comptent énormément sur ce rouage essentiel au bon fonctionnement du onze merengue.