Publicité
Publicité

Un vrai match de gala. L'AS #Monaco accueille le PSG [VIDEO] ce dimanche soir en clôture de la quatorzième journée de la #Ligue 1 Conforama au Stade Louis II, que l'on annonce à guichets fermés, fait rarissime. Cette rencontre oppose les deux sommités du championnat qui, depuis quatre ans, occupent l'espace en laissant peu de marge à leurs adversaires, qui n'ont pas d'autres choix que de se disputer les miettes. Dans le contexte actuel, ce sont deux équipes à la dynamique radicalement opposée qui se retrouvent l'une face à l'autre. Deux simples faits : le #PSG a martyrisé le Celtic Glasgow cette semaine en Ligue des champions (7-1) battant au passage le record du nombre de buts inscrits dans une phase de poules ; tandis que l'ASM a sombré à domicile [VIDEO], face au RB Leipzig (4-1), également en C1.

Publicité

Pourtant, on veut croire que le combat est loin d'être gagné d'avance. La magie du football peut-on dire.

Le PSG : une victoire à Monaco en 10 ans

Si les Parisiens paraissent deux, voire trois tons au-dessus des Monégasques, ils éprouvent les plus grandes difficultés à s'imposer chez eux (1 victoire sur les 7 derniers déplacements à Louis II). La saison dernière, le PSG n'avait rien pu faire à Monaco, battu 3 buts à 1 par une équipe de la Principauté piquante, réaliste, qui avait su maîtriser la rencontre et la fougue des ex-champions de France. La dernière victoire des hommes de la capitale à Monaco ne remonte pourtant pas si loin. Le 30 août 2015, le club alors coaché par Laurent Blanc n'avait laissé aucune chance aux Monégasques. Paris s'était imposé 3-0 grâce à un doublé d'Edinson Cavani notamment, ce soir où l'on se rappellera longtemps d'un Thiago Motta stratosphérique (135 ballons joués, seulement 4 perdus, 96% de passes réussies).

Publicité

Cette saison, et avec un recrutement galactique, le PSG d'un Unai Emery de plus en plus souriant survole chacun de ses adversaires en Ligue 1 ou presque, les sudistes Marseille et Montpellier faisant figure d'exceptions. On a du mal à imaginer le bloc parisien du meilleur buteur du monde Cavani (si si, c'est un fait, depuis le coup d'envoi de la saison, l'Uruguayen est le meilleur réalisateur de la planète, avec 21 buts en... 17 apparitions) rompre sur le Rocher devant son altesse royale Albert II.

Et pourtant... on peut tout aussi fantasmer sur un coup de génie tactique du Portugais Leonardo Jardim, qui pourrait se contenter d'un bloc fermé et attendre sagement le contre. Le verrou tiendra-t-il ? Ou l'ASM se jettera à corps perdu sur un champ de bataille miné de toute part ?

La réponse dès ce dimanche 26 novembre 21h00 ! (La rencontre est retransmise en direct sur Canal+).