Publicité
Publicité

L'AS #Monaco et la Ligue des champions [VIDEO], c'est fini pour cette saison. Pire, le club de la Principauté est même éliminé de toutes les coupes européennes, après avoir été battu mardi 21 novembre 2017 par le 3e de la Bundesliga, le RB Leipzig, qui doit encore jouer sa qualification pour les huitièmes de finale. Pourtant à domicile au Stade Louis II et au pied du mur [VIDEO], les hommes de Leonardo Jardim ont sombré, dépassés sur le terrain par des Allemands certes réalistes, mais trop à l'aise pour se voir menacés par des champions de France en titre apathiques, sortis donc par la petite porte. L'ASM affrontera Porto dans 15 jours, pour peut-être -enfin- décrocher une victoire dans ce groupe G.

Publicité

Cela resterait malgré tout presque anecdotique.

L'AS Monaco, dernier, éliminé, humilié : sale soirée

Les Monégasques n'ont aucun lot de consolation à offrir à leurs supporters, certes peu nombreux, mais vaillants. Au terme d'une soirée cauchemardesque, perdue 4-1, l'#AS Monaco n'a donc plus que le championnat et les coupes nationales pour se consoler. La défaite fut imparable ce mardi soir.

Ne nous fions pas aux statistiques, elles sont trompeuses. L'ASM a bien été dominé, incapable de se montrer dangereux, comme l'a reconnu sans langue de bois le coach du club du buteur Falcao, Leonardo Jardim, en conférence de presse d'après-match : "Nous n'étions cette année pas au niveau de la compétition". Un constat partagé par les joueurs eux-mêmes et notamment par Kamil Glik : "La première période nous a été fatale. Nous avons enchaîné les erreurs individuelles et c'est la raison de notre défaite ce soir." Le défenseur polonais a fait preuve de lucidité et sait que le chemin sera long et tortueux pour retrouver le niveau de jeu affiché la saison dernière.

Publicité

Monaco, en retard par rapport à la saison 2016/2017

Cet été, l'ASM a perdu plusieurs pièces maîtresses de son jeu (Kylian Mbappé, Benjamin Mendy, Tiémoué Bakayoko, Bernardo Silva, Valère Germain), et la mue avec les nouvelles recrues a toujours du mal à se faire (Keita Baldé, Youri Tielemans...), surtout lorsque le niveau de l'adversaire s'élève, comme en C1.

Le club du Rocher affiche déjà 6 défaites au compteur cette saison, quand il n'en totalisait que 3 l'année dernière à la même époque. Les champions de France sont donc en retard sur leurs temps de passage. Et au-delà de cette élimination en #Ligue des champions, le club de Dmitry Rybolovlev compte déjà 6 points de retard sur le PSG en championnat, qui n'attend pas. Un Paris Saint-Germain qu'il défiera d'ailleurs ce dimanche 26 novembre à 21h00, pour le choc de la 14ème journée de la Ligue 1 Conforama. Le rendez-vous est pris.