Publicité
Publicité

Les Knicks et les Cavaliers s'affrontaient cette nuit à New York dans un match très attendu. En effet, les déclarations de James [VIDEO] sur Franck Ntilikina [VIDEO] (il a donné son avis à propos du rookie Dennis Smith Jr après le match contre Dallas et insinué qu'il aurait plus sa place à New York que le français ) ont fait monter la tension.

Dans l'entame du premier quart-temps, Kanter (qui avait publiquement défendu Ntilikina face à James) attaque fort. En face JR Smith entre deux paniers à trois points.

Après un quart-temps quelconque, il reste 40 secondes à jouer. Lebron James dunke puis percute sans le vouloir Ntilikina au moment de retourner vers son camp.

Publicité

Celui-ci le repousse un peu pour pouvoir passer mais Lebron reste devant lui. Ntilikina est obligé de le pousser à nouveau. Enes Kanter arrive à toute allure pour défendre son coéquipier et se coller nez à nez avec James avec quelques mots doux à la clé.

Le match reprend et New York fait l'écart dans le deuxième quart-temps en infligeant un 29-13 à Cleveland. Porzingis se met en route et les Knicks proposent du rythme en réussissant un festival d'interceptions et du jeu de transition. Tim Hardaway Jr tient l'équipe et continue pendant le troisième quart-temps.

On pense Cleveland perdu, le score est de 76-61 pour New York. Mais l'équipe se reprend avec le banc et Lebron, qui fait tout, comme d'habitude (23 points, 12 passes, 9 rebonds en 36 min). Korver enquille les shoots longue distance et Frye égalise.

Publicité

James rentre un énième trois points et fait définitivement basculer le match. 43-25 dans le dernier quart-temps. Score final : 104-101. New York peut s'en vouloir.

NBA: Golden State sans trop forcer

A l'Oracle Arena, les Warriors recevaient le Magic d'Orlando, qui a dépassé les attentes en ce début de saison. Stephen Curry ne joue pas, légèrement blessé.

Les deux premiers quart-temps sont disputés et permettent à Vucevic, Gordon et Fournier de se montrer côté Orlando. En face, Kevin Durant est au four et au moulin et impressionne. Egalité à la mi-temps. Mais Golden State met en action son coup spécial, la destruction de l'équipe adverse pendant le troisième quart-temps. Livingston et Green s'illustrent, la balle bouge bien, bref, le jeu des Warriors. Le banc termine tranquillement le boulot pour enquiller une septième victoire consécutive. 110-100.

A noter la belle victoire des Sixers sur le parquet des Clippers avec un Embiid des grands soirs (32 points, 16 rebonds).

Chez les français, Luwawu-Cabarrot a marqué 4 pts et pris 2 rbds en 18 mins, Fournier est à 16 pts, 2 passes, 2 rbds en 31 mins, Mahinmi 2 pts et 9 rbds en 13 mins et Ntilikina 7 pts, 3 rbds, 2 passes en 24 mins. #NewYork #Basket-Ball #NBA