Publicité
Publicité

L'Olympique Lyonnais est décidément inarrêtable alors que la trêve approche. Véritable prétendant au podium du championnat de France, le club rhodanien arbore un état d'esprit et un jeu des plus séduisants de l'Hexagone derrière l'intouchable Paris Saint-Germain. Si tout sourit aux hommes de Bruno Genesio en #Ligue 1, il en va de même sur la scène européenne. En effet, l'#OL a brillamment décroché son ticket pour les seizièmes de finale de l'Europa League [VIDEO] hier soir face à la modeste équipe de l'Apollon Limassol.

Le match décisif pour la première place confrontera donc les Lyonnais aux redoutables Italiens de l'Atalanta Bergame qui partage avec eux la tête du groupe à égalité de points.

Publicité

L'Olympique Lyonnais peut rêver à une nouvelle épopée européenne mais devra se méfier d'un excès de confiance. L'un des joueurs en forme du moment a d'ailleurs connu une soirée très délicate. Mouctar Diakhaby s'est retrouvé piégé par le coup de poker mal inspiré de son coach Bruno Genesio

Diakhaby en sentinelle pour l'OL

C'était l'un des choix fort remarquable dans la composition d'équipe de Bruno Genesio [VIDEO]. Habituellement défenseur central, Mouctar Diakhaby s'est retrouvé placé dans un rôle de sentinelle qu'il n'avait jamais eu l'occasion d'expérimenter jusque là. Misant sur les qualités athlétiques du jeune espoir lyonnais, Genesio a tenté le coup mais sans succès. En effet, la jeune pépite lyonnaise (largement supervisée par les grands clubs européens) a été inexistante en première période.

Publicité

Peu à l'aise voire maladroit, le joueur a mis son équipe en danger malgré lui avec des relais et des placements très hasardeux. Bien que buteur à la 30e minute sur une boulette du gardien adverse, Diakhaby s'est trouvé soulagé lors de la rentrée de l'habituel titulaire Lucas Tousart à la place de Jeremy Morel en deuxième période.

Europa League : faut-il faire tourner ?

Désormais qualifié tout comme son prochain adversaire l'Atalanta Bergame, l'Olympique Lyonnais peut sereinement envisager la fin de la phase de poule. Cependant la question de la première place du groupe soulève le débat. Faut-il faire tourner et tenter de nouvelles choses pour Genesio ou au contraire assurer la victoire pour s'éviter un prochain tour délicat ?La réponse sera donnée le 7 décembre prochain sur la pelouse italienne. Cela sera peut-être l'occasion d'apercevoir des joueurs jusque là peu ou pas du tout utilisés par le technicien français, à l'image de la recrue la plus chère de l'été de l'OL, le milieu Pape Cheikh Diop. #Europa League