Publicité
Publicité

Entre #Patrice Evra et l'#OM, l'histoire avait plutôt bien commencé il y a moins d'un an. Désormais, elle est proche de la fin. Suite à son coup de pied sur un supporter marseillais jeudi soir juste avant le coup d'envoi du match entre Marseille et le Vitoria Guimaraes jeudi soir en Europa League, Patrice Evra a été mis à pied par le club olympien. Pour rappel, peu avant le début de cette rencontre, le défenseur olympien a été pris à partie par une poignée de supporters qui l'ont insulté puis qui ont pénétré sur le terrain. Evra a alors répliqué en assénant un coup de pied au visage à l'un d'eux. Un geste pour lequel l'international français a été exclu avant même le coup d'envoi de la rencontre.

Publicité

« Jacques-Henri Eyraud [VIDEO], Président de l’Olympique de Marseille, a rencontré Patrice Evra ce jour et lui a signifié sa mise à pied avec effet immédiat et sa convocation à un entretien préalable à une éventuelle sanction disciplinaire », a annoncé le communiqué diffusé par l'Olympique de Marseille. Une sanction probable, puisque le club n'a pas manqué l'occasion de condamner le geste de son joueur, tout en assurant que l'enquête suit son cours. Il paraît désormais compliqué d'imaginer Patrice Evra porter à nouveau le maillot marseillais.

L'OM condamne le geste d'Evra

Arrivé durant le mercato d'hiver de la saison dernière, Patrice Evra était l'une des têtes d'affiche du marché des nouveaux propriétaires du club, qui avaient également fait venir Gregory Sertic, Morgan Sanson et Dimitri Payet durant cette période.

Publicité

Remplaçant du côté de la Juventus Turin, l'international français n'avait alors pas hésité à se mettre en danger en s'engageant pour un club loin de viser le titre et où le climat est toujours assez tendu. Tombé amoureux, selon ses dires, du Vélodrome lors de l'Euro 2016, Patrice Evra avait également voulu retrouver la Ligue 1 afin de redorer son image dans l'Hexagone. Une image ternie depuis 2010 et cette fameuse grève lors de la Coupe du monde. Un épisode honteux dans l'histoire du #Football français, dans lequel Evra, alors capitaine des Bleus, avait joué un rôle crucial en décidant de ne pas s'entraîner et de convaincre ses coéquipiers de prendre la même décision, en solidarité à Nicolas Anelka suite au renvoi de l'attaquant après ses propos envers Raymond Domenech. Quoi de mieux que d'être adopté par l'OM, club mythique du football français, pour redorer son image ? C'était en tout cas la volonté de Patrice Evra.

Evra ne rejouera sans doute pas avec l'OM

Un objectif parti en fumée en quelques instants jeudi soir sur une pelouse portugaise.

Publicité

La faute, aussi, à une poignée de supporters qui avaient fait le déplacement et qui ont choisi délibérément de pousser à bout Patrice Evra. Certes, le joueur n'aurait pas dû répliquer. Mais l'OM ne va pas devoir seulement sanctionner son joueur : il va aussi devoir faire le ménage parmi ses supporters. Pour Evra, quelle sera la suite ? L'international français (81 sélections) ne rejouera sans doute plus avec Marseille, ni en Ligue 1. A 36 ans, ses choix concernant la suite de sa carrière son limité. Il pourrait retourner en Angleterre, un pays où il a connu ses meilleures années sous le maillot de Manchester United. La Chine et des championnats exotiques ne devraient pas manquer l'occasion de le solliciter. Mais Patrice Evra pourrait également décider de tirer sa révérence. Après tout, malgré quelques épisodes peu glorieux, le défenseur peut se targuer de posséder l'un des plus beaux palmarès du football français avec notamment une Ligue des champions, un Mondial des clubs, cinq titres de champion d'Angleterre, trois titres de champion d'Italie ou encore une place de finaliste de l'Euro 2016.