Publicité
Publicité

Depuis ce mercato d'été, le #PSG a passé un cap certain dans son objectif de remporter la ligue des champions. Des sommes colossales ont été investies (plus de 400 millions d'euros), des superstars sont arrivées (Dani Alves, #Neymar et Kylian Mbappé), l'attractivité du club n'a jamais été aussi importante [VIDEO], et surtout les parisiens semblent invincibles, que ce soit en Ligue 1 ou sur la scène européenne. Mais la vie d'un club ne se résume pas forcément à ses résultats sur le terrain, surtout quand le coach, en l'occurrence Unai #Emery, n'a pas l'habitude de gérer un tel vestiaire.

La guerre froide entre Neymar et Emery

Le principal problème actuel du PSG se trouve dans la relation qu'entretiennent Neymar et Unai Emery.

Publicité

Selon l'Équipe qui en a fait sa Une aujourd'hui, c'est l'affaire du pénalty contre Lyon qui a tout déclenchée. Depuis cet incident, la star brésilienne se montre très agacée par son entraîneur. Il lui reproche de le considérer comme un joueur lambda dans l'effectif. Hors, quand on fait partie des trois meilleurs joueurs du monde, on peut s'attendre à recevoir certains privilèges. Venu à Paris pour être la vitrine du projet, Neymar s'est également régulièrement plaint des séances vidéos jugées beaucoup trop longues à son goût. Tout ceci avait déjà été expliqué auparavant [VIDEO], la nouveauté réside dans l'attitude et les gestes de l'Auriverde. À l'entraînement, il n'hésite plus à crier sur Emery en cas de faute non sifflée ou encore lui adresser un regard noir. Des gestes de mains ont été également été aperçus par nos confrères, comme pour dire de ne plus lui parler.

Le vestiaire du PSG se range du côté de Neymar

Arrivé l'an passé dans la capitale, Unai Emery n'avait pas eu à gérer un tel joueur de classe mondiale.

Publicité

Avoir Neymar sous ses ordres demande bien plus de diplomatie qu'avec d'autres éléments. Ce manque d'expérience en la matière, le technicien la prend en pleine face cette saison. Et même s'il tente de s'adapter, en raccourcissant les séances vidéos par exemple, un fossé semble s'être creusé entre lui et un vestiaire qui s'est rangé du côté de Neymar. Son discours ne passe plus et la plupart des joueurs ne comprennent plus que ce qu'Emery attend d'eux. Le manque de diversité dans ses consignes est clairement pointé du doigt. Pour le moment, il n'y a pas péril en la demeure vu la domination du PSG dans toutes les compétitions. Mais rappelons que le contrat d'Emery se termine en juin prochain et que tout autre résultat qu'une demi-finale de C1 pourrait lui coûter sa place. D'autant plus si ses relations avec les cadres ne s'améliorent pas.