Publicité
Publicité

Le #Real Madrid n'a désormais plus beaucoup de jokers en Liga. En effet, après le nul du week-end dernier sur la pelouse de l'Athletic Bilbao, le champion en titre occupe la quatrième seulement, derrière l'Atlético Madrid, le FC Valence et surtout à huit points du FC Barcelone [VIDEO]. Un véritable gouffre, tant la Casa Blanca se montre impuissante à tuer ses matches, tandis que le Barça [VIDEO] semble maîtriser son sujet depuis le début de saison. Pourtant, Zinedine Zidane reste confiant. « Honnêtement, les critiques ne me dérangent pas. Les critiques font partie de la réalité de notre travail. Vous êtes ici pour dire si les choses se passent bien ou non.

Publicité

Nous devons rester tranquilles, et je ne changerai pas. Ce que je peux seulement dire c’est qu’à la fin nous serons là », a assuré l'entraîneur français en conférence de presse d'avant-match de la rencontre face à Dortmund en Ligue des champions.

Le Real Madrid à huit points du Barça

En championnat, les rencontres directes face à Valence, l'Atlético Madrid et le #FC Barcelone s'annoncent donc décisives si le Real Madrid entend conserver son titre. Cela tombe bien, le club merengue aura l'occasion de rattraper une partie de son retard avec le Clasico programmé le 23 décembre. Un match au Santiago Bernabeu pour lequel les Madrilènes sont d'ores et déjà très motivés, à l'image de #Sergio Ramos, qui s'est exprimé à ce sujet sur TVE1. « Nous espérons revenir avec un titre supplémentaire.

Publicité

C’est important mentalement pour le groupe, ce serait bien avant le Clasico, où trois points très importants seront en jeu », a confié le capitaine merengue. Pour lui, le Mondial des clubs est donc une préparation idéale pour envisager de battre le FC Barcelone en championnat.

Troisième trophée pour le Real Madrid ?

Un Mondial des clubs que la Casa Blanca espère remporter pour la troisième fois en quatre ans. Pour rappel, le club madrilène entrera directement en demi-finale de la compétition, le 12 décembre prochain. Les Merengue ont trois adversaires possibles : Urawa Red Diamonds, déjà en quart de finale, et les deux équipes disputant le barrage, Auckland City et Al-Jazira. En finale, le 16 décembre à Abu Dhabi, le Real Madrid pourrait retrouver le Grêmio, Pachuca ou le Wydad AC. Bref, une compétition largement à la portée du champion d'Europe en titre, qui pourrait glaner son troisième trophée de la saison après la Supercoupe d'Europe et la Supercoupe d'Espagne. Il manquerait alors la Coupe du Roi, la Liga et la Ligue des champions pour permettre au Real Madrid de réaliser un sextuplé exceptionnel.