Publicité
Publicité

C'est très certainement la scène la plus cocasse de cette fin d'année 2017. Chose plutôt rarissime, un gardien de but a scoré en plein match, et sans attendre la séance des tirs au but ! Sans aucune volonté de notre part de dénigrer le monde amateur, cet exploit a eu lieu sur un terrain de Serie A [VIDEO]. Et pas dans n'importe quel match, puisque c'est le Milan AC [VIDEO] qui a été victime de ce diable de portier, qui réussit au passage le plus bel exploit de sa carrière. Cet homme ? C'est Alberto Brignoli, gardien de but du Benevento Calcio, auteur d'une imparable tête plongeante au bout du bout d'une rencontre à l'issue de laquelle le club de Campanie a mis fin à une incroyable série de 14 matchs... sans le moindre point inscrit au tableau.

Publicité

De son côté, le #Milan AC concède le match nul (2-2) alors qu'il tenait la victoire. Cruel et beau à la fois.

Et Alberto Brignoli surgit...

Les Stregoni de Benevento n'avaient pas inscrit le moindre point en #Serie A avant cette quinzième journée. Il aura fallu attendre ce coup franc de la 95ème minute, au bout du temps additionnel un 3 décembre 2017, pour voir la lanterne rouge du championnat italien arracher son premier point, aux allures de victoire. D'une insouciante tête plongeante, le portier Alberto Brignoli, 26 ans et monté comme le font la plupart des gardiens d'une équipe menée sur la dernière occasion, prive le Milan AC d'une victoire qui lui aurait permis de décrocher un septième succès en championnat en 2017/18. Mais la magie du #Football a fait son effet.

Publicité

Au final, les Rossoneri n'obtiennent qu'un point (2-2), après avoir mené par deux fois, d'abord grâce à Giacomo Bonaventura, puis grâce à Nikola Kalinic. "Un coup de couteau m'aurait fait moins mal", a avoué le coach Gennaro Gattuso après le coup de sifflet final, lui qui pensait -comme tous- que le succès était acquis et verrouillé. Comme le veut l'adage, il ne faut jamais crier victoire trop vite. La vidéo se passe de commentaire :

On a tous en mémoire les exploits d'un certain José Luis Chilavert. Le gardien paraguayen avait, lui, la particularité d'inscrire des penaltys et des coups francs. L'ex-dernier rempart du RC Strasbourg avait inscrit la bagatelle de... 48 buts en 346 matchs avec le Velez Sarsfiedl, club de première division argentine.

Un mot du Milan AC... Les Lombards ne parviennent toujours pas à donner vie à leur projet pharaonique de reconquête du trône italien. Les dirigeants milanais ont investi plus de 200 millions d'euros cet été, en recrutant des joueurs comme André Silva (38 millions d'euros), Hakan Calhanoglu (22 millions), ou Leonardo Bonucci (42 millions). Et ce but d'Alberto Brignoli vient comme un symbole, surtout après la défaite du PSG à Strasbourg de ce week-end en Ligue 1. Histoire de rappeler à tout le monde que l'argent ne fait vraiment pas le bonheur...