Publicité
Publicité

Alors que l'#OM était parti pour vivre une saison compliquée, les Marseillais se sont rapidement remis en ordre de marche. Depuis leur victoire à Nice, les bleus et blancs ont enchaîné douze matches consécutifs sans perdre, avant de céder à Lyon juste avant la trêve. 4ème, à seulement trois points du duo Lyon-Monaco, l'OM a pu compter sur ses cadres Morgan Sanson, Florian Thauvin, #Rolando ou encore le patron de la défense Adil Rami.

S'il y en a un qui a bien fait parler depuis son arrivée sur la Canebière, c'est bien Rolando. Décrié par les supporters lors de ses premiers mois, il est ensuite rapidement devenu un cadre des différents entraîneurs Michel et Rudi Garcia.

Publicité

Mis au placard par l'intérimaire Franck Passi, le défenseur a renaît de ses cendres dès le premier match de Garcia face au PSG.

Le Portugais avait alors sorti une performance incroyable pour permettre à son équipe d'obtenir le nul au Parc des Princes. Cette saison, il est l'élément le plus associé en défense central avec l'international français Adil Rami. Ses prestations plus que correctes en 2017/2018 ont notamment été suivies par de nombreux clubs. Au point qu'un cador européen soit sur le point de transmettre une offre à l'OM pour Rolando. Il s'agit de l'Inter Milan !

L'Inter Milan ne veut pas attendre la fin du contrat de Rolando

Dans ce dossier, plusieurs choses sont à prendre en compte. Tout d'abord, l'immense surprise de voir un club d'une telle renommée s'intéresser à lui. Mais si l'Inter Milan a coché Rolando dans ses cibles potentielles, c'est parce qu'il ne coûte pas cher et qu'il n'aura pas de problèmes d'intégration en Italie.

Publicité

En effet, le Lusitanien est passé par l'Inter en 2013/2014. Il y avait alors disputé 29 matches. Si l'OM devrait dans un premier temps s'opposer à un départ de son défenseur central, ce n'est pas sans oublier qu'il rentre dans les six derniers mois de son contrat.

Les dirigeants veulent dégraisser cet hiver tout en attirant un nouveau milieu de terrain [VIDEO], et la perspective de faire rentrer une indemnité de transfert dans les caisses, même minime, est sans doute dans la tête du président Jacques-Henry Eyraud. Tout en sachant qu'il faudra également gérer l'épineux cas Kostas Mitroglou [VIDEO], décrié par ses propres coéquipiers. Le dénouement du dossier Rolando pourrait intervenir dans les dernières heures du mercato. On peut penser que Rudi Garcia ne validera pas ce départ tant qu'un défenseur ne sera pas acheté. Dans le pire des cas, les solutions de rechange sont nombreuses en interne avec Aymen Abdenour, prêté deux ans par Valence, ou encore le Brésilien Doria. #Mercato OM