Après une précédente visite qui aurait dû avoir lieu le mardi 17 février dernier, mais annulée suite à la profanation du cimetière juif de Sarre-Union où François Hollande s'est rendu, bouleversant ainsi toutes les visites ministérielles, la ministre de la culture s'est rendue à Strasbourg pour signer un pacte culturel avec quelques représentants de la ville, tel que Roland Ries, maire de la capitale européenne, profitant également de sa journée pour rendre visite à différents "secteur culturel" tel que le Théatre National de Strasbourg (TNS) et la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) -voir ci-dessous- .

Qu'est ce que le Pacte Culturel?

Le pacte culturel est un accord entre l'État et une ville française à maintenir sur une durée de 3 ans son engagement financier dans l'éducation artistique et culturelle, le soutien à la création et l'accompagnement des artistes, ainsi que la préservation du patrimoine. « En contrepartie, nous nous engageons à ne pas utiliser [...] le budget culturel comme variable d'ajustement de nos équilibres budgétaires » Comme le souligne Roland Ries, maire PS de la ville. Du côté de l'opposition, Pascal Mangin, président UMP de la commission culture du conseil régional et conseiller municipal s'est dit étonné du caractère s'apparentant « plus à une action de communication qu'à un acte fondateur » trouvant dommage que le conseil régional n'est pas été invité à y participer. Strasbourg rejoint donc les deux premières villes, Clermont Ferrand et Cambrai dans la signature de se pacte, tenant jusqu'en 2018.

Fleur Pellerin s'est également rendue à la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) pour y rencontrer des agents, dont beaucoup sont inquiets de la fusion des régions Alsace, Lorraine et Chamagne Ardenne, ainsi qu'au Théâtre National de Strasbourg (TNS) afin d'y retrouver Stanislas Nordey, récemment élu en 2014 et venant de prendre ses fonctions. La ministre finissant par visiter, lors de sa journée «strasbourgeoise», les travaux de la cathédrale. #Strasbourg culture