Dans le cadre des commémorations de la Première Guerre Mondiale, l'Institut Culturel Italien de la Culture de Strasbourg et l'Institut pour l'Histoire du Risorgimento italien (ISRI) (Comité de Crémone/Lodj) proposent une exposition tout à fait exceptionnelle de photographies jusqu'alors totalement inédites en Alsace.

Ces photographies représentent pour la plupart des regroupements allemands en Alsace, notamment à Sainte-Marie-aux-Mines. Ces images proviennent de deux albums originaux tirés des archives historiques d'Emmanuele Bettini, Président de l'ISRI. Elles ont été numérisées et agrandies par le photographe Roberto Caccialanza qui s'est totalement investi dans ce précieux travail au service de la mémoire.

L'un de ces albums contient des photographies de la vie du camp, des déploiements de troupes et de la construction de lignes de chemin de fer. Il appartenait à Johann Jakob Rumpf, un officier du 3ème bataillon d'infanterie du Landsturm, originaire de Friedberg.

Le second album nous donne à découvrir des images sur les bombardements et les destructions allemandes, ainsi que des images de prisonniers britanniques. Ce sont des clichés qui ont été développés par J.Gundel de Nürnberg.

Les lieux que l'on observe sur les photographies ont peu être identifiés grâce à David Bouvier, archiviste intercommunal du Val d'Argent. C'est ainsi que les visuels présentés se réfèrent vraisemblablement aux batailles d'Aubers Ridge (Crête d'Aubers) et de Neuve-Chapelle en 1915 où des troupes britanniques des colonies indiennes ont été déployées.

Ces photographies émouvantes semblent suspendre le temps, elles témoignent avec force et sensibilité du quotidien de soldats abrités dans les tranchées, de leurs rares moments festifs où on les retrouve attablés autour d'un repas et d'un verre de vin ou encore triant un monticule de courrier, les lettres et cartes étant les seuls liens avec leurs familles...Mais la plupart des clichés nous content les horreurs de la guerre et nous renvoient à ce drame humain universel qui a changé le cours de l'Histoire... Quelques images prises sous la neige nous disent les difficultés climatiques rencontrées par les soldats mais dans le même temps, cette neige a quelque chose d'une grâce féerique comme ce cliché apaisé où l'on voit un soldat poser à côté d'un petit sapin de Noël ...

Pour le Conseiller Régional d'Alsace, Laurent Burckel, nul doute que cette exposition apporte un complément essentiel à la réflexion sur la mémoire de notre région car c'est sur le passé que se bâtit l'avenir et que naissent les espérances. #Strasbourg culture