Un collectif de 7 créateurs s'est formé afin de mettre en lumière les oeuvres de chacun d'entre eux autour d'un thème commun, en proposant des expositions libres. Chaque contribution éclaire ainsi le travail de l'autre dans un dialogue fructueux où il n'y a pas de rupture avec le passé mais une évolution créative tant au niveau de la technique que de la représentation du sujet.

Le groupe "7 à voir" nous propose en cette période de Carême d'explorer la thématique du "chemin de croix" d'où le titre de l'#Exposition "Via Crucis" qui a déjà été présentée antérieurement à l'église St Georges de Sélestat grâce au soutien du diocèse de Strasbourg dans le cadre du 17e Chemin d'Art sacré.

Les 7 plasticiens ont choisi des s' arrêter sur les épisodes de la fin de la vie du Christ et ce ne sont pas 14 stations qui sont restituées mais 21 panneaux afin de réaliser "une véritable synthèse des différentes formes historiques du chemin de croix".

Les artistes se sont distribué les stations et les ont interprétées avec leur sensibilité propre et bien évidemment avec leur technique personnelle.

C'est ainsi que l'on peut découvrir les tableaux apaisés et tout en couleur d'Iza Emberger, qui nous ouvrent les portes sur notre jardin intérieur. Louise Fritsch signe une oeuvre indéniablement contemporaine qui nous interpelle par sa force mais également par sa référence au baroque .

Sylvette Meyer joue avec les matériaux tels du tissu, du papier, une armature...Et confère à son travail une touche de magie qui confine au merveilleux! Les tesselles de Gérard Brand offrent un écrin de lumière à l'agonie du Christ, chaque oeuvre se présente tel un reliquaire où la souffrance et la beauté nous parlent au-delà des mots.

Avec Luc Dornstetter, on entre dans l'univers du plus-que-parfait... La recherche de l'absolu caractérise les tableaux de l'artiste qui poursuit sa quête entre ésotérisme et nombres... Quant à Antoine Haller, il se singularise dans la pratique de la dérision, voire de l'autodérision qui génère, à n'en pas douter, des vérités qui dérangent...Claude Lapointe insuffle, au propre comme au figuré, dans sa toile, un vent qui nous ramène au coeur même de notre entité et de notre condition humaine!

Une magnifique exposition où l'art et le sacré se rencontrent dans la plénitude et la lumière du Temple Neuf à Strasbourg!