C'est la fort sympathique Caroline Boeglin, journaliste de télévision et blogueuse spécialisée dans l'art de la décoration qui parraine cette manifestation "Talents 2015".

Loin de l'image d'Epinal des brodeuses d'antan et des travaux d'aiguille au charme suranné incontestable mais pour le moins traditionnel, l'association Brode-Art nous invite à découvrir la broderie contemporaine innovante et imaginative, très souvent en lien avec la haute couture.

Des ateliers, des expositions, des démonstrations permettront tout au long de ce week-end du vendredi 10 avril au dimanche 12 avril d'admirer des pièces magnifiques dont certaines seront proposées à l'achat pour des prix allant d'une vingtaine d'euros à plusieurs milliers pour d'autres...

Durant trois jours, le public pourra apprécier la broderie d'or ou blanche, la broderie aux rubans, le perlé pailleté au crochet de Lunéville utilisé en haute couture, la broderie japonaise ou indienne et bien d'autres merveilles dont les noms seuls font déjà rêver!

Parmi les trente-deux exposants, on aura plaisir à contempler le travail de Jérôme Dillinger, corsetier de haute couture, les broderies fines aux rubans d'Anne-Marie Chaput ainsi que sa peinture à l'aiguille, la broderie perlée de Caroline Gamb, la broderie d'or de Sophie Guermeur, les broderies féeriques de Lucie Legris, les bijoux originaux de Kyoko Sugiura, les créations de Véronique Ernoul, meilleure ouvrière de France, la fameuse Maison Bossert et sa dentelle d'or, Olivia Ferrand et ses extraordinaires bijoux réalisés en maille, la dentelle aux fuseaux de Nicole Loux, sans oublier la présence de Vetis, une association de solidarité qui recycle les vêtements pour leur conférer une seconde vie.

Une véritable exposition coup de coeur à ne manquer sous aucun prétexte, susceptible de déclencher chez certains une âme de collectionneur ou pourquoi pas l'envie de s'initier à la broderie, un art en pleine renaissance dont l'origine remonte à l'Antiquité car c'est en Egypte que fut retrouvée la plus ancienne toile brodée! #Strasbourg culture