Né d'une rencontre avec l'accordéoniste Denis Forget, Las Chicas est un nouveau groupe qui vient de se créer autour d'une passion commune. C'est l'âme du tango qui anime ce trio qui interprétera bientôt à Strasbourg en français ou en espagnol des airs plus ou moins connus allant du classicisme de Carlos Gardel au tango nuevo de Piazzala jusqu'au modernisme Gotan Project en passant par les chansons de Delylle, de Gloria Lasso ou encore d'Edith Piaf...

Deux chanteuses aux voix et aux personnalités différentes qui seront accompagnées par Denis Forget, un accordéoniste qui a participé à de nombreux concerts Folk tels Géranium ou le Folk de la Rue des Dentelles ou qui a joué dans des spectacles montés par des troupes de théâtre comme les Tréteaux de Haute-Alsace et qui, bien sûr, s'est produit à différentes reprises lors du fameux festival du Printemps des Bretelles à Illkirch.

Sylvie Troxler, orthophoniste, auteure de poèmes et de nouvelles rédigés en français et en alsacien , lauréate de nombreux prix littéraires, est l'initiatrice de ce nouveau groupe. Depuis toujours, elle s'intéresse aux musiques latines et afro-cubaines, elle a pris des cours de chant classique et danse le tango depuis quelques années, ce qui lui a donné l'idée d'élaborer un programme musical sur le thème du tango.

Cathie Ben Ayed, cadre de santé, est née dans une famille de musiciens et de mélomanes, elle chante depuis sa prime enfance et a intégré un atelier de chant en 2008 dirigé par Denis Forget, très vite elle a prêté sa voix au trio de charme qui venait de se créer.

Las Chicas prendra véritablement son envol avec deux concerts à noter dès à présent sur les agendas de tout un chacun, à savoir le 2 mai au restaurant La Pampa à 19h30 (8, rue du Faisan à Strasbourg) et le 15 mai à 21h à la Maison de l'Amérique Latine (7 rue de la Course à Strasbourg).

On pourra y écouter en ce joli mois de mai, où chacun est appelé selon le dicton, à faire ce qu'il lui plaît, "Le tango stupéfiant", "Les hommes sont des cons", ou encore "Le tango du chat", sans oublier "La vie en rose" ou "Mon manège à moi" autrefois interprétés par Edith Piaf... #Musique #Strasbourg culture