1. Des bottes de pluie.

À en croire les indices de pluviométrie d'octobre à février, si on ne veut pas tuer notre daim; investissons dans le latex waterproof, le caoutchouc et le plastique fantastique ! On évitera, au risque de donner à croire qu'on a 14 ans, tout ce qui arbore un motif. On les accepte rouges, on les accepte même jaunes, mais à condition qu'elles soient unies. Ici vit le less is more. L'arc-en-ciel vient après la pluie, pas sur nos souliers.

Publicité

2. Une chemise d'homme.

Et par extension, un pull d'homme, voir un manteau masculin. Car rien n'est plus sexy que notre corps déguisé, enveloppé par quelques centimètres de tissu en trop (et puis ça a l'avantage de cacher les premiers effets post-tartiflette).

Publicité

De plus, on pourra, sans même avoir à demander à notre Jules, éviter de la repasser : comme elle est à sa taille, hop dans sa pile de linge sale !

3. Un sac de dame.

Pour faire ressortir la inner Claude Pompidou qui est nous, mais qui reste rock tant que les chaussures ne sont pas raccord ! Et maintenant que le "mademoiselle" a été enlevé des formulaires administratifs, on est une madame, nécessairement dame !

4. Des ongles « particuliers »

Ce n'est pas parce qu'on commence à porter des gants qu'il faut négliger sa manucure ! Adieu le tangerine, le corail du printemps-été, le rouge feu intemporel, car la couleur fall-winter reste le taupe! Cette année il se décline en kaki, mais gageons que ce n'est que pour une saison.

5. Un trench.

Issu des tranchées, dessiné par Burberry, transcendé par YSL, voici la brève histoire de ce manteau parfait pour la mi-saison.

Publicité

Il est donc absolument nécessaire que la postface de son histoire soit d'être pendu dans la garde robe, de Marie, Sophie et Julie.

6. Une petite robe noire.

Au même titre qu'un trench, la PRN ne devrait pas être dans la liste automne-hivernale mais dans celle du must have absolu, de tout temps et de toutes saisons. Mais au moment où l'on emballe dans des malles toutes les étoffes couleur pastel et qu'on n'a pas encore envie de gris et de kaki, la petite robe noire reste ce qu'il se fait de mieux en termes de transitions et d'adaptations !

7. Un couvre chef

Rapport au #1, si on ne veut pas voir partir en flaques les cinquante euros de brushing hebdomadaires, le chapeau est indispensable à la saison. Qu'il soit panama, béret, capeline, ou bonnet-roots-en-laine, on arbore et adore tout ce qui couvre nos cheveux (et quand bien même on ne dépenserait pas un RSA en coiffeur, ledit accessoire a l'avantage de cacher quelques mèches un peu ternes !).

Publicité

8. Un accessoire léopard.

Parce que combinée à votre PRN + trench ou votre chemise d'homme + sac de dame, l'accessoire léopard (ceinture, foulard, chapeau) est ce qui turn into the wild votre côté BCBG. Ne dit-on pas que la dissonance est ce qui fait le style ?

9. Un blouson en cuir.

"Elle portait un blouson et des bottes de pluie" sont les paroles que devrait avoir la chanson, interprétée en cette saison ! On privilégie celui qu'on a depuis nos dix-huit ans, parce que ce genre de pièces maîtresses ne vieillissent pas, ne se démodent pas et deviennent même plus belles lorsqu'elles sont plus âgées, patinées, usées. (À l'inverse de nous, mais grâce à une super crème anti-rides, on paraît plus jeune que notre blouson).

10. Le must have polémique.

C'est mal, et les défenseurs de la PETA sont déjà en train de chercher mon adresse pour m'attaquer, mais franchement ce n'est pas doux et chaud, un petit bout de lapin ? Dès lors que mon ancêtre sapiens sapiens avait besoin de peau pour couvrir la sienne, pourquoi ne ferais-je pas perdurer cet héritage ? Surtout que le lapin je l'aime autant en civet que sur mon dos ! #Mode #Femmes