Après le 20 janvier, #Donald Trump devra commencer à siéger à la #Maison Blanche. Totalement renouvelée, la maison présidentielle américaine représente aujourd’hui la résidence la plus chère du pays. Après les changements et les améliorations apportées à la nouvelle demeure de Donald Trump, celle-ci vaut aujourd’hui 397 millions de dollars ! Il s’agit d’une estimation réalisée par Zillow, une firme experte dans l’immobilier. La valeur de la nouvelle Maison Blanche est tout simplement énorme, et c’est à peu près normal étant donné les modifications apportées à la demeure. À titre d’information, la Maison Blanche compte actuellement 132 chambres à coucher. Elle enregistre la présence de 35 salles de bain. La résidence dispose aussi d’une grande et magnifique véranda et d'une superbe bibliothèque. Il ne faut pas non plus oublier de citer les nombreux terrains de tennis qui se trouvent dans l’enceinte de la maison présidentielle. La Maison du nouveau président des États-Unis compte aussi un terrain de basket. Sur son terrain qui s’étend sur une surface de sept hectares, il est aussi possible de citer la présence d’un potager 100 % bio, appartenant à la femme de Barack Obama. Il restera à savoir si Melania Trump prendra soin de ce petit paradis étant donné que la nouvelle première dame ne compte pas passer beaucoup de temps à Washington.

La fille de Donald Trump habitera une maison proche de la Maison Blanche ?

Même si sa femme Melania ne sera pas toujours présente à la Maison Blanche, Donald Trump ne risque tout de même pas de s’ennuyer parce que sa fille Ivanka sera dans les parages. Puisque son mari est promu conseillé spécial à la présidence, la jeune femme s’est décidée à habiter une résidence à Kalorama. Discret, loin des regards curieux, ce sera aussi dans ce quartier que la famille Barack Obama va s’installer pour poursuivre leur vie en tant que simples citoyens. D’ailleurs, selon Zillow, il s’agit de la seconde famille présidentielle qui décide d’habiter non loin de la Maison-Blanche après avoir terminé son mandat. #Barack Obama