Les politiciens américains seraient-ils enclins en ces temps de globalisation à des méthodes de financement douteux ? Voici la question que se pose Nick Rubin sur la grande machine d'investissement des campagnes électorales des politiciens outre-atlantique.
Nos impôts servent-ils à alimenter les caisses de la corruption ambiante ? 

Ce programme ingénieux sous la forme d'un moteur de recherche des hommes les mieux placés des Etats-Unis, faisant leur notoriété auprès des médias, restitue lorsque vous passez la sélection d'un nom à l'aide de votre curseur, une page qui mentionne l'origine des donations ainsi que leurs montants.

 "Certains sont rouges. Certains sont bleus. Tout est vert".

 "Le plugin vise à faire la lumière sur la maladie sociale et industrielle d'aujourd'hui, l'influence indue de l'argent dans notre congrès", avance le jeune Nick Rubin, en décrivant l'essentiel de son application anti-corruption en rapport avec ses deux passions, la codification et la politique. #Internet #Google

Alors pourquoi Greenhouse ?
"Eh bien, le vert est la couleur de l'argent aux Etats-Unis et la maison se réfère aux deux chambres du Congrès, le nom indique aussi la transparence", répond le jeune programmeur sur le sujet de son inspiration.


L'application Greehouse est disponible en téléchargement via les navigateurs Chrome, Firefox, Safari et selon le concepteur, les informations qu'elle contient proviennent de données publiques enregistrées sur le site OpenSecrets.org, qui est un répertoire des opérations de subvention des campagnes des politiciens, des mises à jour régulières étant effectuée sur le site.


Ce modèle de contrôle à la transparence des revenus de la classe politique par une application informatique est-il transposable à la vie politique française ? Sachant que la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, qui est chargée de vérifier et de publier les déclarations de situation patrimoniale et les déclarations d'intérêts de certains élus, collaborateurs ou dirigeants d'organisme publiques, diffuse systématiquement sur son site les déclarations des élus.