#Apple a fait le pari que les gens veulent payer d'un coup de téléphone plutôt que d'un simple glissement de carte. La société de technologie a lancé hier un nouveau service de portefeuille numérique appelé Apple Pay et qui est intégré à son application de stockage Passbook et son système de sécurité doté de l'identification d'empreintes digitales.

L'annonce a été faite alors qu'Apple a présenté plusieurs nouveaux produits, dont un nouveau, plus grand iPhone ainsi qu'une montre. Le nouveau système de paiement d'Apple est conçu pour permettre aux propriétaires de l'iPhone 6 d'utiliser leurs #Smartphone pour payer des achats dans les magasins réels ainsi qu'en ligne via des applications.

Publicité
Publicité

La société dit que c'est plus facile et sécuritaire que l'utilisation d'une carte de crédit ou de débit. Ainsi, Apple se met en concurrence directe avec des services comme PayPal et Google Wallet.

Ces paiements mobiles dits de proximité devraient croître de façon exponentielle au cours des prochaines années. Les analystes croient que ces systèmes pourraient évoluer d'un milliard de dollars en 2013 jusqu'à 58,4 milliards de dollars en 2017. Toutefois, les consommateurs devront payer le prix de la commodité en ne pas utilisant une carte avec le danger possible de stocker des informations financières importantes sur leurs téléphones, alors que les détaillants comme Target et Home Depot ont déjà émis des rapports de violations de données, et les pirates craquent les comptes iCloud des célébrités.

Publicité

Dans les magasins, le système utilise une technologie de communication en champ proche, qui permet aux téléphones mobiles de communiquer avec d'autres appareils à courte portée. Beaucoup de téléphones Android ont déjà une antenne de communication en champ proche mais les iPhones n'en avaient pas. Les utilisateurs pourront payer en ayant un téléphone à proximité d'un lecteur tactile d'empreintes digitales. Il sera également possible d'utiliser celui-ci avec la montre d'Apple quand elle fera ses débuts en 2015.

« Apple Pay va changer à jamais la façon dont nous payons pour les choses », a confirmé Tim Cook, le PDG d'Apple, qui a répondu hier aux préoccupations de sécurité en rassurant que cette nouvelle technologie sera encore plus sûre que d'utiliser une carte bancaire. Eddy Cue, vice-président senior des logiciels et services Internet chez Apple, a expliqué que les informations de carte de crédit seront stockées sur le téléphone via une puce sécurisée et les paiements utiliseront un code de sécurité unique.

Publicité

Le service de localisation de l'iPhone pourra ensuite effacer les données si le téléphone est perdu ou volé, et l'annulation de la carte ne sera pas nécessaire. Le service sera en mesure de stocker les informations de cartes de crédit provenant d'American Express, Visa, et MasterCard.

« Quand vous payez avec Apple Pay, la caisse ne sera en mesure d'identifier ni votre nom, ni votre numéro de sécurité ou code de carte de crédit », a ajouté Cue. Il a également confirmé qu'Apple ne suivra pas les données financières des gens. « Apple ne saura pas ce que vous avez acheté, où vous l'avez acheté ou combien vous avez payé », va-t-il dit. « Cette opération restera entre vous, votre marchand et votre banque. »

Ce paiement sans contact direct n'est pas nouveau. En effet, les détaillants comme Starbucks et McDonald's ont déjà leur propre système de paiement sans contact direct dans leurs locaux, et Apple Pay ne sera rien d'autre que concurrent de Google Wallet.

BN