Obayashi Corporation leader dans la construction au "pays du soleil levant", s'investi pour un projet d'expédition spatiale au moyen d'un procédé de treuillage mécanique qui permettra le déplacement de voyageurs au-delà de la stratosphère. C'est grâce à cette machine spacio-treuillée dont le cordon constitué en nanotubes de carbone, qui véhiculera une navette sous la forme de voitures dotées de moteurs magnétiques, que le voyage dans l'espace sera possible.

L'équipage de cette épopée sera constitué d'une trentaine de personnes qui voyageront une semaine en direction d'une station qui les accueillera, après une vitesse de croisière de 200 km/h.

Publicité
Publicité

Ce système ingénieux présentera un gain d'économie sur ce que nous connaissons dans le transport par énergie à combustible, ainsi qu'une sécurité accrue compte tenu du procédé d'arrimage. Selon les applications scientifiques un filin de nanotubes de carbone d'un diamètre comparable à un demi-stylo, peut arrimer un vingtaine de voitures d'un poids estimé à 40 tonnes. C'est sans compter l'évolution de la technologie dans ce domaine que celle de la mise en orbite d'un satellite géostationnaire participera au transfert du véhicule spatial à plusieurs milliers de kilomètres de la planète.

Ce satellite dirigera vers la Terre le filin en nanotubes de carbone dans une manœuvre d'orbite différée lui permettant d'atteindre une altitude de 100 000 km, ce qui conclura la réception du filin au sol, au moment de la repositionne du satellite.

Publicité

La station terrestre dont la nature est d'étendre le cordon en matériau composite au-delà de la stratosphère serait situé sur un point de l'équateur, dans l'Océan indien, avec pour but de favoriser le transfert de rotation en direction de la station spatiale.

Ce projet insolite de voyage dans l'espace au moyen d'un ascenseur a déjà été évoqué au XIXème siècle, par un savant russe du nom de Konstantin Tsiolkovski, qui suggéra la création d'une tour autoportante qui permettrait d'atteindre une orbite géostationnaire à partir d'une base terrestre. #Energie électrique #Fiction