Une équipe de designers ont bénéficié d'un financement participatif par la plateforme Kickstarter pour concevoir et lancer un parapluie permettant de propulser de l'air et ainsi faire une déviation des gouttes de pluies. Pour repenser l'utilité des traditionnels parapluies dans leurs formes parfois encombrantes le résultat d'études portant sur un dispositif d'ingénierie a été pendant 2 ans concrétisé sur des caractéristiques de protection et sur la légèreté dans l'emploi de ce concept.


Un parapluie perfectionné composé d'un manche unique. En éliminant la partie supérieure servant de protection, il laisse la place à un espace libre exploitable par un souffle protecteur. Le mystère de ce concept portable demeure dans un moteur de petite taille adjoint à un expulseur d'air, le principe de fonctionnement résidant dans la génération électrique continue qui participe à la ventilation d'air afin de maintenir protégé 2 utilisateurs arborant ce gadget nouvelle génération.
Un dôme invisible se forme alors pour servir d'abri provisoire.
Afin de rationaliser leur concept ces designers ont partagé leurs connaissances avec des universitaires d'aéronautique et d'astronautique. Pour rassembler des fonds et mettre en forme leur innovation, l'équipe a sollicité la participation du public. Les objectifs de subvention étant au départ limités à 10 000 $ les créateurs du projet sont finalement parvenus à récolter une somme supérieure à 40 000 $.


Le financement ayant été pourvu au-delà des espérances les fonds seront employés à l'amélioration de leur système principalement sur le design et l'employabilité.
3 modèles sont disponibles : le 1er ayant une longueur de 30 cm avec une autonomie de 15 mn, les suivants avec une longueur de 50 cm et une extensibilité pour le second permettant d'atteindre 80 cm, leur autonomie est de 30 mn.
Dans cette perspective l'équipe orientera le développement de nouveaux modèles vers des formes plus restreintes en privilégiant la performance. Les donateurs de fonds participatifs auront la possibilité de tester leur parapluie « nouvelle génération » à partir du mois de décembre 2015.
#Investissement