#Apple simplifie vos démarches lorsque vous envisagez de changer d'opérateur, au moyen d'un menu déroulant de l'interface de votre iPad Air 2 et aussi de l'iPad mini 3. Fini les cartes SIM à réceptionner 1 semaine après la commande ou les longues files d'attente au bureau de Poste. La firme à la pomme conçoit une carte SIM à usage unique, c'est en partie le descriptif annonciateur de la nouvelle série de tablette qui n'omettra pas de s'inspirer des #iPhone 6 avec un design apparenté, des traits technologiques similaire, un processeur cadencé avec probablement une puce dernière génération de type A8x, un bouton « Touch ID » biométrique, un écran de type « Retina HD », sans oublier une version luxe.


Lors de son Kenote Apple du 16 octobre 2014, la firme californienne a affirmé que ses tablettes seraient équipées d'une carte SIM neutre, qui pourra donner accès à une connexion 3G et 4G, mais précise t-elle uniquement aux Etats-Unis et en Angleterre.
Une question se pose ces tablettes seront-elles dotées d'un filtre anti reflet ? Seront-elles également dotées de la technologie NFC qui anime une puce pour simplifier vos règlements au moyen d'un procédé sans contact. La connexion « pear to pear » par mobiles compatibles sera-t-elle aussi intégrée ainsi que la lecture des « tags » ou la programmation d'un système domotique ?


Des opérateurs d'outre atlantique tel que AT&T, Sprint seront en mesure de distribuer des services sur les mobiles d'Apple. Ainsi lorsqu'une personne décide de changer d'opérateur, elle n'aura qu'à signer un nouveau contrat et ensuite se rendre dans les menus de son iPad Air 2 ou iPad mini 3 pour faire la transition d'opérateur. Ce qui changera des anciennes habitudes plus fastidieuses tel que choisir son contrat opérateur et ensuite demandé un appareil compatible, dont les spécificités techniques sont susceptibles de varier selon l'opérateur. Changer d'opérateur instantanément, c'est vraiment ce qu'Apple s'initie à mettre en réserve. En effet ses prévisions depuis un certain temps de mettre en avant un procédé qui abolirait l'utilisation de la carte SIM, sonnent le glas des carte prépayées. La firme à la pomme met cependant en avant le fait que cette solution n'est conciliable qu'avec des contrats à court terme, pour les opérateurs tel que AT&T, Sprint, T Mobil et EE (Angleterre). Verizon reste à l'écart.


Cette souplesse dans la gestion des abonnements est sans aucun doute un bon point pour Apple, en revanche les opérateurs telecom auront à craindre une diminution de leurs consommateurs au regard de cette connectique qui devient obsolète.
#Internet