Dans la continuité de son action de communication sur les lunettes connectées de Google au travers de son service de coffre-fort électronique, la Caisse d’Épargne relance son projet de promouvoir une application dédiée avec « Glassistance » , un programme gratuit destiné au assurés automobiles de l’Écureuil. 

Au moyen d’une interface à l’enseigne de l’assureur en l’occurrence celle de l’Écureuil, un conducteur qui subit un accident pourra à l’aide de ses Google Glass et de l’application dédiée, contacter un gestionnaire de sinistre afin de procédé en direct aux modalités du constat.

Les lunettes connectées permettront de visualiser en direct les dégâts occasionnés et dans le meilleur des cas d’orienter l’assuré dans la rédaction de son constat. Une assistance en direct donne un gain de temps non négligeable pour régler les problèmes liés à un sinistre, 50 % des documents de déclaration étant mal rédigés mènent à des indemnisations injustes.

Après avoir dûment rempli son constat l’assuré sera en mesure de photographier avec ses Google Glass le document et de l’envoyer au gestionnaire, avec une économie de temps réelle comparée au contact téléphonique traditionnel au service administratif compétent.

Les clients demandent une relation bancaire virtuelle avec leur conseiller. A l'exemple un modèle relationnel initié par la Société Générale dans l’organisation d’une conférence donnant à de jeunes entrepreneurs, programmeurs et initiés la possibilité de créer en l’espace d’un week-end des versions tests d’applications bancaires pouvant intégrer des objets connectés. Le projet « d’Intelligence bancaire connectée », dont l’incubation est pendant une période de soixante jours dans le département direction informatique de la Société générale, permettra aux conseillers bancaires de repérer les clients pénétrant dans une agence et ainsi d’ouvrir leurs dossiers en temps réel afin de leur proposer des offres convenant à leur besoin immédiat, le tout au moyen de la technologie « mini capteurs sans fil » ajoutée à celle des Google Glass.

La clientèle veut un échange plus personnalisé et plus direct, en quelque sorte le moyen de « disposer de leur banque » en tout lieu et à n’importe quel moment. De nombreuses banques élaborent à l'image de la Caisse d'Epargne des techniques concluantes dans le domaine du « wearable computing ». #Smartphone #Automobile