Le MIPCOM ne sera pas en reste de considérations ce 13 et 16 octobre pour son carrefour aux méga distributions qui satisferont tous les acteurs de la diffusion en commençant par Netflix et Amazon les acteurs emblématiques des services de vidéo à la demande.

Ces grandes enseignes qui manifestent un besoin immodéré de contenus, commencent à supplanter les diffuseurs TV du monde en phase de modération financière. Représentant de ces acteurs de diffusion d’images à la carte, T. Sarandos responsable des transactions commerciales des produits Netflix était au courant de la semaine passée le principal invité du « grand marché d’achats et de ventes de contenus audiovisuels » (MIPCOM), qui s’est tenu à Canne, dans lequel il a annoncé à un public amoncelé ses grands projets.

Netflix qui s’affiche dans la production de séries TV convoite le marché des #Films tout en acquerrant continuellement des diffusions sur le plan mondial pour les distribuer dans 50 pays de son implantation. Le client dont les producteurs mondiales envieraient de garder l’exclusivité !

« Nous commençons à distribuer une pléthore de contenus : nous avons des diffusions dans le monde entier », explique le numéro deux de Netflix, leader mondial de la VOD qui débute son lancement dans l’hexagone.

« Nous assurons une distribution des programmes locales pour les abonnés sur le plan mondial, entre autre fournir des programmes français à une demande importante », a précisé M. Sarandos, décrivant l’audience satisfaisante aux USA des « Revenants », une série de Canal + proposée à ses clients depuis le printemps.

Idem pour la future diffusion de « Marseille », dont Netflix a programmé la distribution en France pour une diffusion mondiale prévue en 2015 - 2016.

Netflix a acquis récemment ses premiers films : « Tigre et Dragon », prévu pour le second semestre 2015, qui sera envoyé simultanément sur Netflix et dans certains cinémas, entre autre 4 films dédiés à l’humoriste A. Sandler originaire des USA. Un modèle inédit de diffusion qui allie conjointement les sorties cinémas et la VOD.

« Nous souhaitons privilégier cette méthode. Nos films seront visionnés immédiatement sur Netflix », a commenté M. Sarandos.

Netflix ne manque pas de s’engager dans l’hexagone pour l’acquisition de « Taxi Brooklyn », une série basée sur le scénario de « Taxi », une production de L. Besson, dont la présentation a déjà été faite sur une TV américaine. #Cinéma #Internet