Malgré les pertes retentissantes sur son Fire Phone équivalentes à 170 millions de dollars, le Géant du multimédia n’en restera pas là avec son annonce lundi 27 octobre de la sortie de son nouveau décodeur TV. Le Fire TV Stick se présente comme une clé USB bien plus économique physiquement que financièrement comparée à son prédécesseur le Fire TV, ce qui dans cette perspective donnera à Amazon les prémices de sa rivalité avec Google pour son Chromecast.


Comparer au concept de Google c’est aussi une clé qui se connecte sur l’entrée HDMI d’une #Télévision permettant de regarder des #Films et des émissions en ligne par streaming (flux direct). Il aura la faculté de procéder au relayage d’une vidéo visionnée sur un téléphone portable ou une tablette. Son prix de vente avoisine celui du Chromecast mis sur le marché l’année dernière au prix de 35 $ contre 39 $ pour le Fire TV Stick.


Cependant Amazon fait la promesse de lui faire disposer de « 50 % de performance en plus et d’une mémoire doublée » que celle du Chromecast, avec comme accessoire une télécommande. Ce produit innovant vient élargir la série qui présente depuis le mois d’avril un décodeur plus volumineux, le Fire TV au prix de vente de 99 $ aux USA.


Le Fire TV Stick anime un processeur plus performant doté d’une mémoire plus importante donnant accès à des jeux plus nombreux, avec sa télécommande plus perfectionnée permettant une interaction de commandes vocales. Amazon a élargie considérablement son activité avec son investigation du marché de l’électronique dont les résultats sont plus ou moins convaincants. Sa série de liseuses et tablettes numériques Kindle a reçu un succès révélateur en raison de l’achat de 25 % des clients américains de la firme, selon un rapport du cabinet de sondage CIRP.


Le téléphone portable Fire Phone a quant à lui réduit considérablement son chiffre d’affaires au cours du 3ème trimestre, conséquence d’un stock de marchandises invendues. Par contre le Fire TV commandée par 5 % de sa clientèle américaine n’a pas déçu visiblement, selon le CIRP, ce qui vient renforcer les efforts du Géant du multimédia dans son marché de vidéo en ligne avec le streaming et les contenus largement investis.
#Internet