En dépit de leur prix prohibitif à l'égard du grand public (1 500 $), l'environnement du travail devrait être le principal terrain d'utilisation des lunettes de #Google. Des services bancaires aux interventions médicales en passant par les transports en commun et la gestion des relations avec la clientèle, les potentiels d'application des lunettes connectées se multiplient dans des secteurs très variés.

Les professionnels seront les principaux prétendants à ces montures connectées qui dévoileront les dessous d'un nouveau système informatique évoluant de la base de données publiques vers celles du privé.


La Banque populaire, YSL, la SNCF, Virgin Atlantic et le milieu médical: tous ces acteurs économiques majeurs adopteront les bienfaits des Google Glass.

Selon M. Guido Pr. De l'Institut national relation client (INRC), « les lunettes de Google simplifient et personnalisent la relation clientèle ». « Le grand intérêt réside dans la disponibilité des informations stockées dans la base de données Entreprise tout en observant une approche prospective du client », affirme S. Calzado Pr. De Novadial, une enseigne spécialisée dans la relation clientèle.

Dans les transports, les établissements bancaires …



Depuis 24 mois, les expérimentations sont de plus en plus nombreuses dans les secteurs du transport et de la banque. Il y a un mois les agents de contrôle du train du iDTGV Paris-Béziers ont bénéficié du port des montures connectées pour procéder à la vérification de la validité des billets. Après avoir scanné le ticket, le contrôleur peut observer sur son écran le nom du voyageur, son identification de siège mais aussi la date de son prochain anniversaire.


« C'est un pas de géant dans l'application des nouvelles technologies au service de la relation clientèle», s'exclame t-on à iDTGV. « Cela favorise une relation plus étroite et plus opportune avec la clientèle ».

Du côté bancaire, la Banque populaire élabore une application pour ses agents commerciaux dans l'Ouest de la France. En portant leurs Google Glass, ils reçoivent des clients tout en consultant simultanément des données personnelles telles que leur identité, leurs actifs financiers et même leur dernière visite dans l'établissement. #Smartphone #Internet

« Le but est de discerner plus rapidement les clients pour adapter au plus près la relation », décrit P. Bianchetti Dir. adj du développement des Banques populaires. Les lunettes analysent les demandes, par exemple dans l'option d'achat d'une voiture, la cote Argus sera instantanément projetée sur l'écran de l'agent commercial, ensuite les montures évaluent un barème de crédit. En conclusion le conseiller pourra distinguer sur son interface des choix de contrats d'assurance.


Reconnaissance physionomique et fidélisation



La personnalisation de l'approche clientèle fait également partie de la compagnie Virgin Atlantic. Par la suite d'une expérimentation à l'aérodrome d'Heathrow (Londres), celle-ci envisage de distribuer des Google Glass à ses hôtesses pour recevoir les voyageurs de 1ère classe de façon personnalisée.
En dehors des relations clientèles, divers professionnels adoptent les lunettes de Google pour perfectionner leur métier. Yves Saint Laurent au travers de sa branche « Beauté » a intégré à sa distribution les lunettes connectées pour une approche marketing de son tutoriel de maquillage, décrit « Vogue ». Dès le mois de décembre des « Make-up artists » équipés des Google Glass filmeront leurs présentations dans un grand magasin parisien, « Le Bon Marché Rive Gauche » afin de diffuser aux clients des vidéos avec la liste des produits employés.