Le spécialiste des équipements sportifs ASICS a lancé ce mercredi 26 novembre un partenariat avec la société Cityzen Sciences pour « concevoir, industrialiser et distribuer un T-shirt connecté aux férus de la course à pied ». Ce produit innovant dont la vente est prévue pour 2015 a pour destination le grand public lors d?événements sportifs. Il sera élaboré au moyen de technologies exploitées par Cityzen Sciences, une enseigne qui coalise dans son secteur plusieurs experts français dans les tissus techniques dédiés aux activités sportives tel que Eloane, Cyclelab, Payen ou Telecom Bretagne. #Internet #Athlétisme



« Lorsque l'on aborde le plan de la fibre textile avec les Japonais, ils connaissent le sujet et plus encore quand on débat de tissus intelligents », écrit J.L Errant PDG de Cityzen, qui envisage en autre la constitution d'un réseau de partenariat d'entreprises au Japon « par lequel se fonde dans le domaine une objectivité industrielle d'un dynamisme extrême ».
Les textiles élaborés par Cityzen Sciences favorisent la mesure des éléments physiologiques et physiques sur les sportifs au moyen de l'insertion de micro capteurs et de fils conducteurs.


Rendu perceptible et communicant, un tissu de cette conception peut rassembler des données sur les battements cardiaques et les rythmes respiratoires, la température du corps et la variation de l'allure de course ou la géolocalisation et ensuite les transmettre sur un smartphone par Bluetooth.
« Ce qui distingue la méthode technologique de Cityzen Sciences des autres existantes sur le marché US ou au Japon est le fait que le fil conducteur est parfaitement fondu dans la trame du textile ce qui permet le lavage », souligne M. Errant.


« On ne distingue pas la différence avec un T-shirt commun et on ne perçoit presque rien au toucher ». Les capteurs employés proviennent de conceptions des grandes écoles et de l'Institut de recherche. Pour le moment, l'alimentation électrique est transmise par un mini boîtier placé dans le dos, mais Cityzen Sciences planche sur la production énergétique corporelle qui pourrait remplacer la batterie.
ASICS de l'autre côté transmet son expertise sur la conception et sa connaissance avancée sur l'évolution comportementale du coureur afin de perfectionner la mise en forme des technologies dans l'habit sportif. La firme Japonaise projette entre autre l'interactivité du produit avec une série de services en ligne de « chat » et d'analyse de la collecte des informations.