YouTube, le site d'hébergement de vidéos en ligne, propose depuis le mercredi 12 novembre un service inédit de #Musique en ligne moyennant un paiement sur abonnement de 7,99 $. Cela le positionne comme un concurrent redoutable sur le marché de la musique en streaming. « YouTube Music Key » affranchira l'utilisateur des annonces publicitaires mais lui permettra aussi de garder le fil d'écoute lors du verrouillage de l'écran d'un #Smartphone ou lorsqu'il emploie une application différente de celle du service de vidéo sur le Web, écrit la filiale de Google sur son blog dédié.


La promotion du service est présentée en premier lieu par une version test et par une diffusion privilégiée aux « plus importants fans de musique » de YouTube dans 7 pays : USA, Angleterre, Espagne, Irlande, Finlande, Portugal et Italie.

Le géant de l'#Internet envisage tout de même de le rendre accessible à d'autres utilisateurs dans divers pays « pour les mois prochains ». Le montant de l'abonnement a été fixé à 9,99 $ par mois (établi temporairement à 7,99 $) en autorisant l'accès à plus de 30 millions de morceaux via Google Play Music.


YouTube, dont Google a fait l'acquisition en 2006 pour 1,65 milliards $, était centré sur le partage bénévole de vidéos amateurs et propose plus fréquemment des contenus « Pro ». Il diffusait également l'an passé les premières options de chaînes payantes.

1 milliard d'abonnés

La connexion gratuite « nous a gratifié d'un milliard d'abonnés », précisait fin octobre S. Wojcicki, la patronne de YouTube, mais il y aura des personnes qui demanderont « d'avoir le choix concernant les diffusions publicitaires ».

Sans considération de son nouveau service de streaming payant, YouTube va perfectionner son interface pour tous ses abonnés fans de musique, afin de leur accorder la possibilité d'écouter entièrement des albums d'artistes et de leur simplifier l'accès à des « playlists » initialement programmées.


La filiale du géant de l'Internet se positionne déjà comme « le plus important service de musique mondial », mais en prenant en compte ses nouvelles offres celle-ci rivalise immanquablement sur le marché de la musique en streaming avec des concurrents divers tel que Pandora Media pour les options totalement gratuites, Spotify le leader suédois pour les offres payantes ou Deezer dans l'hexagone.