Cela fait un an que Bouygues s’oppose à Free dans le fixe. L’offensive a débuté en mars au moyen d’une offre 3-play à prix cassé pour 19,99 €, ce qui lui a ouvert le marché de 306 000 nouveaux adhérents en 3 trimestres, rehaussant son parc pour 2,3 millions fin septembre, tout en gardant ses distances face à la concurrence, devant avec +5,8 millions du côté de Free, 10 millions pour Orange.

Ce prix d’entrée est-il supportable ? Ses adversaires doutaient de la répercussion financière d’une telle offre, en sachant que Bouygues doit régler +9 € par client/mois à Orange pour maintenir en place le dégroupage. L’opérateur a par la suite envoyé en juin une proposition très haute débit par fibre optique à 25,99 €, cependant sur une partie restreinte de l’hexagone.

Bouygues revient aujourd’hui ave une nouvelle proposition dans le fixe, moins offensive mais plus fondée, avec un décodeur sous Android « Bbox Miami ». La Box sera vendue en janvier avec une réserve préalable profitant aux actuels abonnés de l’opérateur au prix d’entrée de 25,99 €, a déclaré Olivier Rousset PDG Bouygues Telecom ce jeudi 4 décembre.

Rehausser les tarifs sans perdre en performance

Est-ce une manière de moduler légèrement les tarifs en montant sur ce récent « standard » de 19,99 € qu’il a tenté d’astreindre, mais que ces adversaires n’ont pas accepté ? 

« Avec notre réduction par foyer, en ajoutant un forfait 3Go B&You pour 19,99 € + notre Bbox Miami, nous possédons le 4-play le moins cher du marché avec 37,98 € », confit un directeur de l’opérateur, qui a stoppé en mars son modèle Ideo, 1ère offre fixe-mobile de la distribution. Les propositions 4-play concurrentes se positionne au-delà de 40 €. Rehausser les tarifs sans perdre en performance, c’est dans cette optique que Bouygues Telecom exprime des raisons différentes pour justifier son choix d’un décodeur sous Android, blâmer par Free, qui estime que cela traduit un contrôle de Google sur la Box.

« Il ne faut pas mélanger interface et système d’exploitation, nos rivaux n’ont probablement pas visionné la démo ! Notre interface demeure Android. La Box par Android offre un mélange exceptionnel fixe/mobile. C’est un mouvement de fond, on gagnera à y entrer, plutôt que d’échafauder des barrages », a souligné Olivier Rousset. #Smartphone