Il a tout d'un mobile dans l'air du temps, compatible avec la 4G des principaux opérateurs hexagonaux, il a toutes les caractéristiques et l'apparence d'un #Smartphone normal, à l'exclusion du prix. Distribué en Inde grâce à un partenariat étroit avec Amazon, ce mobile a su concentrer sur lui l'attention des sites référencés dès sa mise sur le marché chinois le 23 avril, ensuite dans le reste du monde. 

Annoncé en tant que « Flaship Killer 2014 » (Tueur de produits phare 2014), au même titre que le Nexus 6, le dernier Samsung Galaxy ou l'iPhone 6; par la start-up OnePlus, ce téléphone mobile ne semble pas s'éloigner de ses caractéristiques patronymiques. « Il démontre que les petits Pro savent également produire des outils techologiques », mentionne Re-Code qui affirme qu'il s'agit « d'un appareil hors du commun ». 

Au mois de novembre le journal Wired présumait ainsi qu'il s'inscrivait « parmi les meilleurs mobiles Android aujourd'hui sur le marché ». 

Pénurie annoncée

Entre autres défauts on remarquera une extension mémoire par carte SD absente, limitant son utilisation pour écouter la musque mais aussi pour visionner des films ou séries, ce qui pousse plutôt à placer 'ses deniers' dans la version 64 GB, vendue à 299,00 € contre 269,00 € la version 16 GB. Un conflit de taille attendu que son écran de 5,5 pouces appelle à un tel usage. 

Tel que l'iPhone 6 Plus qui arbore des caractéristiques identiques, celui-ci risque d'inciter la plupart de ses utilisateurs à le trouver disproportionné.


Il y a aussi la possibilité d'achat uniquement sur invitation, c'est-à-dire obtenir une invitation d'une personne déjà détentrice du mobile ou encore la solliciter, ce qui limite nécessairement son acquisition. Selon Re-Code ce procédé devrait être employé un certain temps, au moins jusqu'à ce que la société soit capable d'honorer la demande. 

Réservé aux clients expérimentés

En dépit de son rapport qualité/prix excellent qui le rend abordable par un nombre limité de personnes, finalement le One ne l'est pas réellement. Même s'il emploie le très étendu système de Google, ce téléphone mobile évolue grâce à la version personnalisée très répandue chez les aficionados d'Android : CyanogenMod.  #Internet

Procéder à son installation demande généralement de Rooter son mobile, en quelques sortes de s'arroger les droits de modifier ou supprimer ce que vous souhaitez sur le smartphone. Un exercice réservé aux amateurs informatiques. Néanmoins CyanogenMod autorise de nombreuses personnalisations, tel que faire le choix ou non de boutons en apparence sur l'écran.