Faire du slalom sur des pistes légendaires ou concurrencer des champions... Studio Connect 360 a combiné une technologie par réalité virtuelle à un simulateur de ski. Les appareils seront présents dans les salles de sport dès septembre 2015. En adoptant un simulateur de ski déjà existant, la société Studio Connect 360 a intégré un logiciel qui permet à l’utilisateur d’évoluer par une expérience d’immersion à réalité virtuelle.
« Le logiciel que nous proposons anime des pistes interactives au moyen d’un écran connecté à l’appareil. Le skieur est orienté par une reconnaissance électronique des mouvements sur une piste enregistrée en GoPro », explique François Barraud le responsable chargé du pilotage Projet. Le coût du simulateur « Ski Fit » est fixé à 4 900 € auquel s’ajoutera un abonnement d’un an renouvelable afin de mettre à jour le programme pour disposer régulièrement de pistes inédites.


L’entreprise procède simplement à l’étape de présentation de son article pour l’instant. Mais elle assure pouvoir remplir son carnet de commande dès le printemps prochain. « On est assisté du meilleur intérêt dès le commencement du projet par Intersport et le Club Med. On dialogue déjà avec certaines salles de sport et on a également été sollicités par des particuliers », confirme François Barraud. Les 1ère livraisons des appareils pour les salles de sport ainsi que les hôtels touristiques se feront dès septembre 2015.
« C’est semblable à une virtualité multimédia : on peut visiter le monde pour tester les meilleures pistes de ski. C’est un authentique outil promotionnel des sports d’hiver. À l’aide de notre simulateur, l’univers touristique découvre les salles de sport », souligne François Barraud. 
Le simulateur possède une connexion réseau pour que l’utilisateur puisse proposer des défis à ses amis ou encore prendre part à des concours.


Un partenariat via la Slovénie


« Studio Connect » est organisé par des développeurs et des personnes provenant du marketing du monde du sport et du tourisme. Sous un statut SARL, la société a été fondée l’été dernier. « Celle-ci est la manifestation de deux entités opposées qui travaillent en commun depuis plus de cinq ans dans la production de spécialités pour l’univers du ski », exprime François Barraud. Après avoir pris la décision du lancement de ce grand projet, les concepteurs ont dû chercher la machine élémentaire qu’ils agrémenteraient d’un logiciel dédié. Il l’ont donc découvert en Slovénie.
« Sur le marché, on a remarqué qu’uniquement deux sociétés proposaient l’article convenable. Ce produit slovène nous a convaincu immédiatement. L’autre appareil américano-russe était relativement lourd. Son montage étant fastidieux, une personne doit être en permanence présente pour faciliter son fonctionnement. Sans compter qu’il faut absolument avoir des chaussures de ski pour l’employer.
Même si c’est un excellent simulateur, cela s’éloigne des besoins de notre clientèle. En convaincant simplement le propriétaire, la Société s’est associée à notre plan de lancement sans aucun problème.»
#Internet