La commercialisation aux États-Unis du casque de réalité virtuelle de la marque coréenne est effective. Comme souvent, il faudra patienter plus longuement pour les geeks européens et ceci jusqu'en début 2015.



Une première ?



Pour #Samsung oui ! Pour le monde informatique, pas du tout. Il faut savoir que ce type de périphérique a déjà tenté de conquérir le marché des nouvelles technologies grand public en vain. Les plus âgés d'entre nous se souviendront probablement de la révolution que promettaient ces casques d'un nouveau genre et paraissant comme sortis des films de science-fiction.

Au début... 

C'est la NASA qui a inventé ce concept au début des années quatre-vingt (décidément c'était une époque magique) pour augmenter l'immersion et le réalisme des simulateurs.

Publicité
Publicité

Grâce à eux, les pilotes s'entraînaient efficacement à moindres frais et été confrontés à des pannes simulées de la plus basique à la plus complexe. Cela permettait aussi pour la première fois d'éliminer les risques d'accidents mortels.



Avec leur système, W industries était l'une des premières sociétés à l'époque qui destinait la réalité virtuelle au grand public. La société VPL Research, créée en 1986, était un concurrent plus orienté pour la recherche. Finalement aucune n'a pu démocratiser ce procédé. Samsung pourra-t-il réussir ce pari près de trente années après ?

Maintenant... 

Le Gear VR est destiné à être utilisé avec la phablette Samsung Galaxy Note 4.

Cependant le doute sur la victoire du nouveau prétendant semble improbable.

Publicité



Malgré la puissance et la praticité (bluetooth) accrues par rapport aux casques précédemment mis en vente et le coût bien inférieur en faveur du nouveau, il subsiste un frein qui n'a pas été pris en compte selon moi. En effet, très peu d'utilisateurs sont prêts à supporter les contraintes d'utilisation liées intrinsèquement à ces systèmes immersifs. Les personnes qui ont des problèmes de presbytie peuvent-elles utiliser un casque de RV ? Le Gear VR est sans fil, l'autonomie permet-elle de l'utiliser assez longtemps pour ne pas se lasser de devoir le recharger constamment ? Bien d'autres questions peuvent être soulevées, mais laissons l'avenir proche répondre à toutes ces questions. #Smartphone