First Look Media, le groupe de médias web de Pierre Omidyar, créateur d'Ebay, a lancé le 8 décembre 2014 Reported.ly, un nouveau projet dirigé par un journaliste réputé pour employer Twitter, le réseau social, comme un outil dans le but de diffuser des informations. Ce projet est conduit grâce a Andy Carvin qui travaillait à Washington pour NPR (la radio nationale) en se faisant remarquer en 2011 par des tweets en temps réel sur les événements du printemps arabe. Ce nouveau projet confiera à une équipe d'éditorialistes professionnels la responsabilité de filtrer les réseaux sociaux tel que Twitter, #Facebook ou Reddit, avec pour objectif de cibler les nouvelles mondiales les plus importantes et ainsi de les diffuser sur les plateformes existantes.
« Nous représentons des journalistes et des individus qui exposent des histoires, non des gourous, des spécialistes autoproclamés ou des rockstars », défend t-il. « Nous ne possédons pas toutes les réponses et ne prétendons pas les détenir. Nous aimons plutôt écouter que d'accorder des leçons ».
Il revendique entre autre sur l'autonomie éditorialiste de Reported.ly. « Nous n'acceptons d'ordres d'aucune personne, sans discussion », précise t-il. « C'est uniquement notre équipe qui sera en mesure de déterminer ce que nous couvrirons et ce que nous ne couvrirons pas. Les sponsors, les financiers, les institutionnels d'influence et autres dirigeants administrateurs n'auront aucune subjection sur nos décisions éditoriales ».
En revanche il lance un appel au public pour « donner des propositions d'articles », en promettant « d'écouter ces propositions et de les considérer sérieusement ».


C'est par apport de financement de 250 millions $ que Pierre Omidyar a fondé l'an dernier First Look Media. Un de ses différents projets est le site d'information #Internet « The Intercept », qui a permis son association avec Glenn Greenwald, le journaliste de recherche qui s'était fait le portevoix des aveux de d'Edward Snowdon à propos du vaste réseau d'espionnage de la NSA (agence de renseignement américain).
Le groupe de médias est une entité à but non lucratif, cependant Pierre Omidyar envisage la fondation d'une nouvelle société afin de se développer, à l'intention des médias de nouvelles technologies.