Le géant controversé des télécoms chinois Huawei apporte "son soutien au Parti communiste" en admirant la Chine. Cependant, sans "jamais avoir été obligé" d'espionner des pays extérieurs, a précisé ce jeudi 22 janvier, Ren Zhenghei, créateur et patron de Huawei, au cours d'une exceptionnelle intervention médiatique.

"En Chine nous sommes une société nationale qui soutient le PCC (Parti communiste chinois) et nous avons de l'admiration pour notre pays", a mentionné Mr Ren qui s'exprimait à Davos en Suisse, durant le Forum économique global.

"De toute considération nous n'interférerons certainement pas avec les intérêts d'autres pays ni gouvernements. Nous tenons à respecter précisément les lois ainsi que les règlements de l'ensemble des pays où nous exerçons", a-t-il dès lors précisé.


Interrogé à propos d'un éventuel emploi des équipements propres à Huawei, afin d'avoir accès par fraude à des systèmes de données américains, le PDG a fait preuve de fermeté: "nous démentons toute demande de telle sorte venant du gouvernement chinois", insistait-il. Il assurait sur le fait que Huawei n'était pas en mesure fonctionnellement d'opérer ce genre d'intrusion.

Huawei, fondée en 1987 par un ingénieur doyen de l'Armée populaire pour la libération, est devenue numéro 2 global des équipementiers de télécommunications. Une atmosphère soumise à des suspicions par ses probables liens avec les autorités en Chine. Le groupe a été frappé d'interdiction pour l'accès à certains projets d'infrastructures américains et australiens, pour des raisons exposées de sécurité. En toile de fond une crainte s'installe de voir ses équipements employés pour espionner ou attaquer informatiquement des réseaux. Des proférations que Huawei s'est toujours empressée de démentir fortement. #Smartphone

Mais quand on l'interrogeait jeudi sur les relations éventuelles de l'entreprise avec le gouvernement ou l'armée, le patron du groupe n'a pas formellement répondu négativement. "Les individus étrangers de Huawei peuvent avancer le fait qu'en coulisse il y a des raisons (très) spéciales qui expliquent notre succès. Cependant bon nombre d'idées sont erronées à propos de Huawei, à l'étranger comme en Chine. Néanmoins si l'on œuvre durement, notre véritable identité se révelera", a mentionné le dirigeant, précisant pour lui-même n'avoir "aucun mystère".