Dans le nouveau monde médiatique, le travail des rédacteurs de Blasting News va au-delà de la simple rédaction. Nous devenons le promoteur de nos textes et l'utilisation appropriée des médias sociaux est primordiale pour réussir à attirer une quantité minimale de lecteurs.

Tout d'abord, il faut penser plus loin que #Facebook lorsqu'on fait référence aux médias sociaux. Il est vrai que Facebook permet de partager les textes énormément, c'est d'ailleurs un outil sur lequel je m'attarderai un peu plus loin, mais ce n'est pas le seul. Les sites comme Pinterest, Twitter, Blogger et les forums de discussions sur l'actualité permettent de générer du trafic également.

Publicité
Publicité

Il est important d'avoir une certaine discipline. D'abord, sans faille, chaque article approuvé devrait se retrouver sur votre compte Twitter avec des hashtags appropriés. Ces symboles permettent à l'objet de recherche de Twitter de trouver les "tweets" ayant une relation avec un sujet. Ainsi, si j'écris un texte sur la libération de Eugene de Kock en Afrique du Sud, je mettrai " #apartheid " et "#eugenedekock" minimalement avec le lien vers mon article! Et, j'irai le partager sur mon mur Facebook . Avec le temps, vous aurez des abonnés sur Twitter et les chances d'être lu augmenteront.

Si vous connaissez Pinterest, vous savez que les photos sont importantes. Pour tous les articles que je publie, je mets une épingle à la photo dans mon tableau actualités de Pinterest. Les descriptions doivent être précise avec des mots-clés précis.

Publicité

Ensuite, vient Facebook. La planète Facebook ne s'arrête pas à la France. Vous devez penser où vous pouvez partager vos textes. Par exemple, lorsque je publie des textes en relation avec le Mexique, je les partage dans des groupes de Mexicains vivant en France, ou au Canada. J'ai écrit dernièrement un texte sur les papillons monarques, je suis allé le partager sur le site du Fonds mondial pour la nature, sur des pages dont le thème est la protection des papillons. Le public ciblé est ouvert au sujet et sera heureux de lire vos textes, du moins, plus ouvert!

Si vous connaissez des blogs ou des forums de discussions sur un sujet lié à vos textes, envoyez vos textes à l'auteur ou devenez membre du forum. Peut-être qu'un lien sur 5 sera publié, mais c'est déjà cela! Une réputation, c'est quelque chose qui se crée avec le temps et les efforts!

Dernièrement, il faut absolument laisser la timidité à l'entrée de votre bureau. Je suis moi-même timide comme personne, mais dans le contexte de la promotion de mes textes, je suis sans gêne. La famille, les amis, vos proches, que tous connaissent vos articles. Ne faites pas que les partager sur Facebook, dites-le à vos amis, qu'ils aillent sur le site, qu'ils les partagent aussi et qu'ils ne fassent pas seulement "J'aime". La viralité ne vient pas seule, il faut des mots-clés et des posts intrigants!



Bon boulot!