Le service Netflix de vidéos sur le web continue son appropriation d'une part importante du marché à travers des utilisateurs nouveaux et une diversification de ses offres. Le distributeur confirme sa résistance envers la pression continue de ses concurrents tels qu'Amazon, qui multiplie ses efforts sur la production originale.
« Notre progression a été telle que nous sommes convaincus de pouvoir conclure notre croissance internationale au cours des deux prochaines années ».
« Notre objectif est de rester rentable, bien que les chiffres soient réellement significatifs », énonçait mardi 20 janvier Netflix dans une lettre trimestrielle de sa Direction destinée à ses actionnaires.


La société américaine implantée dans plus de cinquante pays mondiaux mentionne avoir fini l'année 2014 avec cinquante-sept millions d'usagers dans le monde. Une position qui traduit un profit de treize millions d'usagers au cours de l'année dont quatre millions au 4ème trimestre. La majeure partie de cette évolution a été recensée sur l'international. Le service de vidéo sur le web a bénéficié de deux millions d'utilisateurs au cours du dernier trimestre 2014, pour afficher dix-huit millions d'utilisateurs.
L'intégration en septembre dans six pays supplémentaires d'Europe, dont la France, « a reçu le succès escompté et nos derniers contenus originaux continuent d'être distribués », précise le groupe. Malgré les critiques partielles, Netflix a spécialement commandé une seconde saison de sa dernière série "Marco Polo".


Ainsi grâce à des audiences incontournables tel que "House of cards", récompensé d'un Golden Globe grâce à Kevin Spacey, qui tient le rôle principal, le distributeur souhaite rehausser dans les prochaines années l'apport de ses investissements attribués pour les contenus originaux.
Netflix manifestera sa présence en Australie puis en Nouvelle-Zélande pour la fin du 1er trimestre, plus tard au cours de l'année à destination de « pays additionnels importants ». Le distributeur précise être toujours en compromis pour le marché chinois, en explorant ses options pour ce pays où son implantation devrait rester modérée.
#Films #Cinéma #Internet