Sony le fleuron nippon de l'électronique à mis en scène un produit ayant la propriété d'enregistrer la structure de la peau à des fins d'analyse. Un produit développé dans le cadre de ses partenariats, avec des instituts esthétiques et d'autres fabricants en cosmétiques, 


Cet appareil de captage d'images, associé à un système web, qui analyse la réflexion de la peau, sera pourvu par des sociétés du secteur de la beauté. Un dispositif qui atteste de l'expérience de Sony, pour être employé par des professionnels.


« En général les appareils d'analyse dermatologique à destination des professionnels sont relativement encombrants et onéreux. Alors que ceux destinés au public sont plus petits et sont fonctionnellement très limités », énonce Sony.


Le système est constitué d'un appareil réduit nommé « Skin view camera » qui tient dans le creux de la main. Il est également composé d'un une tablette plus une application Mobile. Un serveur en réseau dédié à la lecture de l'analyse vient configurer la solution pour smartphone. La puissance de calcul attendue pour ces algorithmes spécifiques, demande par contre un terminal plus puissant qu'un simple diffuseur mobile.


De plus Sony a la faculté d'accumuler des échantillons qui établissent une base d'informations précieuses dans l'évolution de la peau, en fonction des caractéristiques différentes de celle-ci (âge, sexe, etc…).
Essentiellement de type CMOS, le capteur dont la gamme est une spécialité du Géant de l'électronique, équipe des mobiles de marques multiples. En constatant en autre la demande d'Apple sur ce composant.


Sony qui présentait la 1ère version du capteur d'images épidermiques dès décembre 2012, n'est pas le seul distributeur nippon d'électronique à prendre part à prendre part au marché de la détection des déficiences de la peau.
Un marché gigantesque à fort potentiel.


En se référent à Fujitsu qui annonçait il y a 24 mois, un service pour traiter les taches, les distorsions poreuses trop voyantes et diverses imperfections épidermiques, au moyen d'une application pour smartphone.
Associé à certaines applications qui exploitent la variation du poids, les fréquences physiques ou la mesure du stress, ce programme de contrôle de la peau permettait d'établir des conseils pour une hygiène de vie meilleure.