Barcelone, capitale de la technologie. Les professionnels de la téléphonie mobile et autres objets connectés se bousculent pour y participer. Le Mobile World Congress, qui se tient du 2 au 5 mars, est, une fois par an, le centre du monde technologique. Pour sa dixième édition, le MWC consacre son salon aux smartphones mais aussi aux connexions à notre quotidien. Tout un symbole.

Les smartphones, « petites stars » du salon

Vedette habituelle du salon barcelonais, #Samsung dégaine ses nouveaux smartphones pour contrer l'iPhone 6 d'Apple. Avec un Galaxy S6 en deux versions, le constructeur sud-coréen espère ainsi se relancer dans la course au haut de gamme.

Publicité
Publicité

Avec un résultat net annuel de 18,9 milliards d'euros, le groupe a subi une forte baisse (-23,2% sur un an). Le premier prix du S6 serait de 709 euros. De son côté, Microsoft présente ses deux nouveaux smartphones à petits prix : les Lumia 640 et Lumia 640 XL. HTC sort HTC One M9 à 750 euros et Sony tente le Xperia E4G à moins de 150 euros. Organisant son meeting de printemps le 9 mars, #Apple n'est pas présent au salon.

Transformez votre pièce en un monde virtuel

Les vraies nouveautés ne se situent pas vraiment dans les smartphones. Mais plutôt du côté des objets connectés. Ainsi, HTC fait découvrir son casque de réalité virtuelle, le Vive. Un objet qui a été conçu en partenariat avec le leader des plates-formes de jeux en ligne, Valve. « Vive offre l'expérience de réalité virtuelle la plus immersive, plongeant en un instant l'utilisateur dans un autre monde, ose le président de la compagnie Peter Chou.

Publicité

Il est rare qu'une entreprise ait la possibilité de changer à jamais la manière dont les gens interagissent avec le monde et communiquent entre eux, mais c'est exactement ce que nous avons prévu de faire avec Valve. » Le casque permettrait donc une solution à 360 ° transformant la pièce en un monde virtuel. Les manettes offriraient ainsi au joueur la possibilité de se déplacer.

Les montres connectées sont à l'heure

Dans le même ton, le Chinois Huawei surprend son monde avec sa montre connectée Watch sous Android. Le groupe y ajoute un bracelet et des écouteurs pour les sportifs. LG dévoile sa montre Urbane 4G. Et... Ikea (oui, Ikea) annonce le lancement d'une gamme de tables, de lampes et de bureaux pourvus de chargeurs par induction magnétique. « Notre conviction est que les téléphones mobiles sont des éléments essentiels à la vie des gens chez eux et à leur désir de rester connectés, lâche Bjorn Block qui s'occupe de l'éclairage et de la recharge sans fil chez Ikea. Ça répond à un besoin qui n'est pas encore satisfait d'alimenter ces appareils. »

La France très représentée

La France jouit d'une place importante au sein du salon barcelonais.

Publicité

Le pavillon « French Tech » accueille pas moins de 184 sociétés, dont 120 accompagnées par Business France. « Il y a un engouement exceptionnel pour ce salon, nous informe le chef de projet de Business France, Fayssal Majid. Cela permet aux startups de rencontrer les professionnels venus nombreux. Que ce soit Samsung, Huawei… C'est une chance pour ceux qui n'ont pas forcément l'opportunité d'aller à l'international. Nous avons le plus grand pavillon national. » Pour l'occasion, la secrétaire d'État au numérique, Axelle Lemaire est venue assister à la remise de prix. Bespoon, Reminiz, Red Technologies et Ledger Bitcoin Wallet sont les heureux gagnants. Et chacun a son innovation. Par exemple, Reminiz a développé une technologie de reconnaissance faciale permettant d'identifier des personnalités sur des photos ou des vidéos.

La Fira Barcelona, qui accueille le MWC, dispose d'une organisation démentielle. Pas moins de 90 000 visiteurs se donnent rendez-vous dans les 240 000 mètres carrés du salon. L'événement peut se targuer de posséder 14 kilomètres de fibre optique et 52 kilomètres de câbles Ethernet. Ce qui permet de créer une capacité de 10 000 mégabits par seconde. Autant vous dire que ça va aussi vite que le progrès technologique. #Smartphone