L'#Apple Watch, le dernier bijou de la multinationale américaine, sera disponible dès ce vendredi 24 avril, dans le monde. En revanche, en #Chine, nombreux sont ceux qui se baladent déjà avec leur montre high-tech au poignet. En effet, à Shenzhen, dans le sud du pays, une centaine d'employés dans une industrie fabriquent près de 2 000 montres connectées par jour.

L'Apple Watch est donc, d'ores et déjà, fortement copiée en Asie ! Zheng Yi, un entrepreneur de 38 ans, est à la tête de la société YQT Electronics. C'est son entreprise qui commercialise les montres connectées identiques à celles d'Apple. Selon lui, ses montres seraient même au-dessus des Apple Watch ! Téléphoner, surfer sur Internet ou encore regarder des films, le produit de Zheng Yi dispose de beaucoup de fonctionnalités. Et tout cela, à un prix bien plus accessible que celui de l'Apple Watch. Alors que cette dernière sera disponible pour la maudite somme de 2 588 yuans, soit 395 euros, les montres chinoises, elles, sont vendues six fois moins cher. « L'Apple Watch est certainement magnifique, mais nous sommes plus rapides pour livrer nos commandes, et nous sommes moins chers », affirme Zheng Yi, contacté par l'Agence France Presse.

Des imitations d'Apple Watch de plus en plus nombreuses

« Cela fait 8 ans que nous travaillons sur les montres intelligentes, bien avant Apple ! », poursuit le patron d' YQT Electronics. Les ouvriers de Zheng Yi s'activent chaque jour pour monter et tester les concurrentes de l'Apple Watch. Ce sont près de 50 000 montres connectées chinoises qui sont vendues par mois. Un chiffre moins impressionnant que celui avancé par Apple. Selon les dirigeants, 7 millions de commandes ont été effectuées dans le monde depuis le 10 avril. 

La montre intelligente de Zheng Yi n'est pas la seule à concurrencer le produit haut de gamme d'Apple. En Chine, on parle même d'un « boom des imitations ». Ecran tactile, icônes et design, les imitations locales prennent de plus en plus de place dans les linéaires. En effet, M. Zheng n'est pas le seul à s'être lancé sur le marché des fausses Apple Watch. Dans le sud, là où sont installés les fournisseurs d'Apple, de nombreux fabricants ont monté leur société et se sont associés pour fabriquer des montres high-tech à moindre coûts mais de qualité.