Un peu d'histoire

Facebook est né en 2004 à l'université Harvard, créé par Marc Zuckerberg et devient mondial en 2006. Nous sommes en 2015, il y a environ 1,5 milliards d'utilisateurs actifs qui dès le réveil se branchent mécaniquement sur ce réseau où tout est sujet à discussion.

Phénomène social et indispensable

Nous postons des articles, des photos de notre fesse droite ou encore le perroquet déplumé de notre ami en string qui chante du "Dalida" avec une clope dans le bec. Nous pouvons aimer, commenter, partager, opposer nos points de vues sur tellement de choses que parfois nous faisons l'amalgame entre la politique et la reproduction des crevettes canadiennes en milieu tropical.

Publicité
Publicité

Oui, nous sommes sur #Facebook ! Nous pouvons créer un groupe, ouvert à tous ou fermé, mettre des photos d'il y a 10 ans, en noir et blanc, pour éviter de voir les rides et faire plus joli. Nous écoutons de la musique, visionnons des vidéos complètement betes en y mettant un "j'aime" pour ne pas avoir de problèmes avec le comité directoire du réseau le plus utilisé du monde.

Les messages privés

Il est 7 H 00. René envoie un message à Jean qu'il connaît depuis une heure et lui dit que Monique n'est pas connectée, bizarre! Jean lui répond qu'il va s'occuper de cette folle histoire, et revient en disant à René qu'elle est peut-être décédée. Monique avait pourtant posté une vidéo des télétubbies à poil à 5 H 38. Quelle histoire !

La dépendance à Facebook

Nous sommes drogués. Oui, nous n'avons pas eu nos 25 heures de connexion et nous sommes rappelés à l'ordre par le chat de la maison qui lui aussi, poste des images de son dernier sandwitch au thon.

Publicité

Nous n'avons pas que des avantages de cette sorte, mais ausi des inconvénients. Qui ne s'est pas entendu dire "ça rame !!!! J'en ai marre !". Oui, nous attendons depuis 3 heures un message important de Chiquito du Portugal, qui ne vient pas. Il ne parle pas français mais nous nous parlons par émoticônes...trop marrant! Chiquito, je vous explique, est l'ami de Mooglie qui nous a demandé comme ami, lui aussi.

Je bloque ou pas ?

Nous sommes confrontés à un dilemme mondial ! Si je bloque, il va me détester pendant trois jours, et si je ne bloque pas, il va m'emmerder pendant trois jours. Mais, je peux le débloquer dans 48 heures, alors je ne fais rien et j'attends ses insultes avec impatience. Recevoir des notifications de mes potes que je ne connais pas est aussi important que de vouloir faire les devoirs des enfants qui eux aussi sont branchés avec leur tablette en attendant un message des parents qui dira : à table !

Mes posts ne sont pas partagés

Nous avons tous mis un article intéressant du dernier film de Suzanne tripoto sur le pouvoir des mots en classe primaire et aucun "like", aucun partage! Pas un commentaire.

Publicité

Nous réessayons avec un autre post (peut-être qu'il y avait un bug ou une mise à jour de notre opérateur). Nous recommençons donc en mettant une photo de Thérèse qui lave son linge dans le dernier lavoir de sa région, en petite tenue (gaine géante et seins qui ballotent, et là ! Oui, là...10 000 vues, 150 000 "likes" et 40 000 partages ! Enfin nous avons fait le "BUZZ" !!! Yes.....

Facebook reste le premier réseau à nous mettre dans ces états de transe et nous les remercions...