Partout où l’on passe, il est impossible de ne pas y faire attention. Pokémon Go est le nouveau jeu à succès de Nintendo qui fait un tabac dans le monde. Si il est parfois difficile pour les joueurs de trouver des Pokémons, il ne l’ai pas pour les internautes de trouver plein d’articles sur le sujet.

 

Durant l’attente de la sortie du jeu en France, la toile est alimentée constamment par des articles sur la folie Pokémon ; comme l’apparition d’un Pokémon rare qui crée la ruée dans Central Park à New York, ou encore un Français entré par mégarde dans une base militaire en Indonésie ; Sans oublier ce Néo-Zélandais qui quitte son emploi pour chasser des Pokémons. L’action boursière de Nintendo a eu un impact très important vu qu’elle dépasse dorénavant celle de son principal rival Sony.

Publicité
Publicité

 

Dans la peau d’un dresseur de Pokémon, le jeu vous fait vivre des excursions à travers divers endroits de votre ville dans le but d’attraper des Pokémons. Si vous êtes contre la chasse de ces petits monstres colorés et que vous ne voulez plus en entendre parler sur le net, alors PokeGone est là pour vous.

 

Le développeur Jamie Farrely est à l’origine de la création de PokeGone. Cette extension de Chrome permet d’effacer toutes les traces de Pokémon de l’internet, tous les contenus web ayant un lien avec Pokémon seront automatique bloqués. Le plugin s’occupera de masquer toutes les actualités à propos de #Pokémon Go. Selon vos restrictions, vous aurez l’occasion de configurer le degré de dissimulation des informations : moyen, agressif ou vindicatif.

 

Les réseaux sociaux aussi disposent de leurs propres moyens pour masquer tout rapport avec le jeu. Si vous utilisez Facebook, il faut se diriger vers Social Fixer.

Publicité

Pour tous les utilisateurs de Twitter l’extension Larry Filter est celle qui vous faut. Néanmoins seuls les utilisateurs de Google Chrome pourront avoir la chance de télécharger PokeGone. Il faut savoir que ce dispositif de filtrage existait déjà avant l’arrivée de l’extension de Google Chrome.

  #Jeux vidéo #Jeunesse