Du fait de configurations complexes, la màj 1607, dite "anniversaire" (la v. 10 vient d’avoir un an), peut mal s’effectuer. Cela a été constaté avec la version en anglais, ce serait le cas pour la française. Mais déjà, ne paniquez pas : après deux "Bonjour" à l’écran, (trop) informé de ces bogues, vous risquez, devant votre écran noir, de redémarrer. Non, laissez du temps au temps. Selon des sites de geeks, le cas le plus courant de blocage concerne des configurations avec disque système (principal, C:) SSD et applications et données localisées sur disque dur classique. C’est plus ou moins mon cas et j’ai "balisé grave" au moment de me lancer dans l’installation.

Publicité
Publicité

Au final, tout s’est bien déroulé (malgré quelques sueurs froides à diverses étapes longues ou entrecoupées d’écrans noirs).

 

Au besoin, restaurez la 1511

Cependant, si c’est votre cas, voici la marche à suivre : passer en mode sans échec pour revenir à la version #Windows 10 précédente (généralement la 1511). Pour ce faire, appuyer sur MAJ après réinitialisation. Vous accédez aux paramètres, optez pour la récupération (menu de gauche), puis pour l’option "Rétrograder vers une version antérieure". Ensuite, soit faites migrer applications et données sur le disque principal, puis recommencez la #mise à jour, soit… prenez patience, et attendez qu’un correctif soit disponible. Si vous avez réussi à passer à la 1607, vérifiez si des applications ou pilotes doivent être actualisés.

Publicité

C’est le cas pour Classic Shell (qui vous permet de retrouver un bureau d’aspect comparable à la v. 7 ou la v. 8 et aussi d’accéder plus facilement à diverses fonctionnalités). Ce peut être aussi utile si vos cartes graphiques sont des Nvidia : ce n’est pas tout à fait indispensable et dépend du type de la ou des cartes (GeForce ou Quadro). Tentez aussi de voir si les applications liées à votre carte mère (MSI, AMD, autre…) gagneraient à être mises à niveau.

 

Cette version 1607, au nom de code Redstone 1, diffusée début Août ou très récemment selon les langues, est déjà suivie, pour les testeurs des programmes Insider, de préversions Redstone 2. Pour le moment, il n’y a rien à en attendre de sérieux. La Redstone 2 à peu près complète sortira au printemps prochain… L’actuelle version 1607 apporte quelques améliorations qui, hormis un démarrage plus rapide du système, n’intéresseront que moyennement la plupart des utilisateurs. Voyez du côté des paramètres et du centre de notifications.

Publicité

Cherchez Windows Ink (pour la prise de notes), voyez les modifications mineures apportées au navigateur Edge (et à sa prise en charge des extensions). Appréciable, vos rendez-vous (événements) s’affichent en déployant l’horloge.

 

Localisez sur clef USB

Pour le reste, informez-vous. Si vous avez installé un anti-virus Kaspersky, utilisez HP Drive Encryption, pour ne citer que deux exemples, consultez les sites des éditeurs… Et…Et… Je reprends car ma souris s’était bloquée et la fameuse combinaison Ctrl+Alt+Suppr est restée inopérante. J’ai redémarré et repris la rédaction de cette contribution sans trop me biler. Après tout, cela s'était déjà produit sous la 8.1 et la 10. Je verrais dans huit jours (car le retour à la 10 1551 ne sera disponible que dix jours après l’installation de la 1607). D’ici là, des correctifs seront peut-être diffusés. Ah, je viens de voir qu’Edge inclut désormais un Translator pour une cinquantaine de langues. J’aurais peut-être moins recours à Chrome de Google. Pour le reste, je croise les doigts. Bah, depuis 1980, et CP/M (Control Program/Monitor ; l’ancêtre de MS-DOS 1.0), j’ai l’habitude. Il ne me reste plus qu'à remplacer, sur clef USB, mon Windows 10 antérieur par la nouvelle version. Microsoft met des fichiers ISO à disposition, mais on peut avoir recours au Media Creation Tool (la copie conservera vos fichiers si vous l'utilisez). C'est une précaution dont tous les utilisateurs un peu "avancés" ne se dispenseront pas. Mais, pour mon ordinateur portable, là, aucune hâte : j'attends au max.  #ordinateur