Loin des clichés auxquels sont souvent soumis les jeux vidéo, la saga #BioShock s'est très vite imposée comme une valeur sûre depuis la sortie du premier épisode en 2007. Pour ceux qui auraient manqué le coche sur la génération de console précédente, vous pouvez vous rattraper sur PS4 et Xbox One à partir du 16 septembre grâce à BioShock: The Collection, une compilation qui regroupe les trois jeux de la franchise en version remastered. Laissez nous vous présenter ces jeux pas comme les autres.

 

Un univers travaillé

Quand vous vous plongez dans BioShock, vous savez que vous n'êtes pas tombé sur n'importe quel jeu. Que ce soit dans Rapture, la ville sous-marine macabre des deux premiers épisodes, ou dans Columbia, la cité idyllique située dans les nuages dans BioShock Infinite, il y a une patte artistique qui vous saute aux yeux. Le travail sur l'ambiance est particulièrement saisissant.

Publicité
Publicité

Dans les deux premiers jeux, l'atmosphère horrifique de cette ville morte se révèle particulièrement dérangeante. Les dangers nous guettent, la folie est omniprésente, la violence fait véritablement partie des décors. Dans Infinite, le 3ème jeu, c'est tout l'inverse : tout y est beaucoup trop beau à voir, on s'y sent au paradis, à tel point qu'on se doute que cette perfection cache une laideur inconnue.

 

L'empreinte d'un auteur

La saga BioShock est l'oeuvre d'un homme : Ken Levine. Ce nom ne vous dira peut-être rien, mais il a contribué énormément à l'industrie du jeu vidéo dans les années 1990 grâce aux deux System Shock. Toute la franchise est imprégnée de son écriture et de ses connaissances philosophiques, ainsi que de certaines de ses inspirations comme le livre La Grève, de Ayn Rand. La saga BioShock, derrière son gameplay de shooter, cherche à raconter quelque chose. Il présente ce qu'on appelle des dystopies, c'est-à-dire des utopies qui tournent au cauchemar.

Publicité

Dans cet univers, seuls les plus grands esprits et artistes ont le droit d'habiter à Rapture, pour fuir l'oppression des gouvernements. Columbia, quant à elle, représente l'aboutissement de l'idéologie Américaine, qui se laisse glisser vers un totalitarisme déroutant.

Sans être des oeuvres politiques, les BioShock sont des critiques sociales et des analyses des courants de pensée humains. De manière insidieuse, ils questionnent le libre-arbitre des joueurs, en les faisant s'interroger sur les actions qu'ils accomplissent dans ces jeux. Nous n'irons pas trop loin dans l'analyse, il existe de nombreux articles et vidéos sur internet pour satisfaire votre curiosité ! Mais au delà de ces thématiques, les histoires des BioShock sauront vous captiver, car la plongée dans cet univers est fascinante et les intrigues sont complexes et pleines de rebondissements.

 

D'excellents jeux avant tout

La plupart des joueurs cherche avant tout à s'amuser, et les BioShock sont faits pour eux. Si le feeling des affrontements est tout de même critiqué par certains, la saga présente un gameplay atypique fait de shoot et de pouvoirs à utiliser contre ses adversaires (les électrifier, etc...). Les affrontement restent de qualité, notamment grâce à des arènes vraiment très bien conçues (surtout dans BioShock Infinite).

Publicité

Il y a également une dimension exploration très importante car les joueurs doivent accomplir des objectifs dans des niveaux ouverts (surtout dans BioShock 1 et 2).

 

BioShock: The Collection

La collection comprend les trois épisodes de la franchise et leurs extensions, tous remasterisés en 1080p et tournant à 60 FPS. Il y a également plusieurs bonus comme "Le musée des concepts orphelins" et plus de 2h de commentaires audio de Ken Levine. A noter que si vous posséder les jeux sur Steam, vous obtiendrez gratuitement les versions remasterisées. Vous trouverez BioShock: The Collection dans vos magasins au prix de 60€. A vous de voir s'ils valent ce prix ! Si non, vous pourrez toujours vous rabattre sur quelques jeux français. Et vous, êtes vous intéressés par cette collection ? Que pensez vous de BioShock ? #Jeux vidéo