Depuis 2014, des astronomes ont posé cette hypothèse : l'existence d'une neuvième #planète, aux confins de notre système solaire. Cette idée a été développée, en observant les orbites d'objets spatiaux se trouvant dans la ceinture de Kuiper. Pour rappel, notre système solaire connu est composé de huit planètes : Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune . Au-delà se situe Pluton, jugée récemment trop petite pour faire parti de la liste, et la ceinture de Kuiper. C'est là que les chercheurs ont étudié les orbites inhabituelles de plusieurs objets spatiaux (météorites, planètes naines...). Ils en ont conclu que les trajectoires de ces objets pourraient être expliquées par la présence d'une planète encore inconnue, les objets spatiaux gravitant alors autour d'elle, l'astre gravitant autour du soleil à une distance très éloignée.

Publicité
Publicité

Deux astronomes, Michael Brown et le Dr Konstantin Batyguin, chercheurs à l'Institut de Technologie de Californie (Caltech) ont calculé la taille de cette hypothétique planète à partir des orbites des objets spatiaux : ce serait une planète massive, de 4 à 10 fois plus grande que la planète Terre ! Cette étude présentée en janvier 2016 a conduit d'autres recherches dirigées par des équipes différentes dans le monde entier. Certaines estiment que les preuves de l'existence d'une autre planète sont trop faibles, ainsi que sa position estimée aux confins du système solaire. La #NASA explique qu'il faut rester très prudent. Des chercheurs français travaillent au contraire à démontrer la validité de l'existence d'une neuvième planète, et ont travaillé sur les zones spatiales possibles où pourraient se situer cet astre.

Publicité

La planète 9, expliquant l'inclinaison du système solaire

Les planètes du notre système solaire tournent autour du soleil sur le même plan, mais avec un décalage de 6 degrés par rapport au soleil. Cette inclinaison du système solaire n'a jamais été expliquée. Dans une étude récente, Elizabeth Bailey de Caltech, suppose que la planète 9 serait si massive et avec une orbite si inclinée (30 degrés) par rapport aux autres planètes que le système solaire serait entraîné légèrement hors de l'alignement dans sa rotation. La mystérieuse planète aurait donc une incidence sur l'ensemble du système solaire. Dans un congrès d'astronomie en Californie et datant du jeudi 10 octobre, Michael Brown a prédit que la recherche de cette planète 9 serait un objectif majeur de nombres d'équipes de chercheurs et d'astronomes dans les années à venir. L'existence de cette neuvième planète reste une supposition, aucune observation concrète n'ayant été effectuée. La distance supposée de cet astre ne permet pas aux astronautes la possibilité de la découvrir.

Publicité

Seuls des télescopes géants, comme le télescope spatial James Webb, successeur de Hubble, qui sera mis en route en 2008, pourraient avoir la capacité de déceler la planète 9. A l'heure où on découvre des exoplanètes (hors de notre système solaire) extrêmement éloignées dans l'Espace, il est étrange de ne pas avoir découvert ce neuvième astre. Une planète sans nom, à l'existence incertaine, qui passionne pourtant de nombreux scientifiques réputés...  #Espace